Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Le projet Winxx transforme le quartier Nord de Bruxelles

©doc

À Bruxelles, le quartier Manhattan était encore très récemment en crise, avec de nombreux bureaux inoccupés. Plusieurs initiatives immobilières vont cependant lui donner une nouvelle impulsion. Parmi ceux-ci, Winxx est une nouvelle construction contemporaine de 75 appartements. Réception prévue mi-2020.

"Cet endroit présent de nombreux avantages pour les habitants et les investisseurs", souligne Louis Van Hulle, Sales Manager chez Candor, qui réalise le projet. "Nous nous trouvons à un jet de pierre du centre de Bruxelles. Le pont piéton Picard offrira un accès direct au site de Tour & Taxis, où la gare maritime sera notamment convertie en une ville couverte avec des espaces commerçants, des promenades et de l’horeca. Sans oublier la zone du canal, de plus en plus prisée."

Développer le projet immobilier le plus adapté au tissu social du lieu, telle est, selon Candor, la définition d’une approche réussie. Dès l’achat du terrain en 2006, Candor en était convaincu: Winxx deviendrait un projet immobilier intéressant et apte à relever les défis à venir.

Nous assurons la gestion des appartements que nous avons construits pour nos clients en quête d’alternatives aux solutions d’épargne classiques. Des solutions qui offrent un rendement très médiocre aujourd’hui.
Louis Van Hulle
Sales Manager chez Candor

"On ne recense qu’une poignée de zones vertes dans un rayon d’un kilomètre autour de la Grand-Place de Bruxelles", avance Louis Van Hulle. "La perspective d’y habiter et d’y vivre est très attrayante. En répondant à ce souhait, nous transformons la jungle de béton qu’était jadis le quartier Nord en un lieu agréable au cœur de la ville. Une myriade de nouvelles initiatives immobilières permettent d’y habiter, d’y travailler et de s’y détendre en parfaite harmonie."

Service de location

Winxx sera constitué de 75 appartements modernes qui répondent à tous les besoins contemporains, avec des superficies habitables comprises entre 45 et 150 m² pour des prix variant de 167.000 à 450.000 euros. Un parking souterrain, une salle de fitness commune et un espace commercial au rez-de-chaussée sont prévus. Des discussions sont en cours avec des exploitants potentiels. Candor recherche un mix sain entre des acheteurs qui souhaitent habiter eux-mêmes et des investisseurs.

©doc

"Nous proposons une prise en charge totale aux investisseurs", poursuit Louis Van Hulle. "Via notre filiale Brussels Business Flats (BBF), nous disposons depuis 1992 de notre propre service de location qui compte 34 collaborateurs. Nous sommes ainsi les leaders de ce marché à Bruxelles. Pour nos investisseurs, nous recherchons des locataires corrects qui paient leur loyer chaque mois – c’est souvent le talon d’Achille des investissements immobiliers… Nous pouvons assurer l’entretien des appartements, jusqu’au nettoyage des draps. C’est une bonne façon d’assurer un contrôle social et de vérifier que les locataires respectent la propriété! Et tant les locataires que les investisseurs peuvent faire appel au soutien de BBF Technics, pour un robinet qui fuit comme pour le rafraîchissement total d’un appartement."

Les nombreuses institutions internationales et les plus de 2.000 multinationales présentes dans la région bruxelloise garantissent un vivier de locataires de qualité.
Louis Van Hulle
Sales Manager chez Candor

Locataires de qualité

Brussels Business Flats gère aujourd’hui la location et les services connexes de plus de 1.800 appartements à Bruxelles. "Nous le faisons d’une part pour nos clients à la recherche d’une alternative aux solutions d’épargne classiques, solutions qui n’apportent aucun rendement, et d’autre part pour les entreprises et organisations qui désirent par exemple proposer un logement à leurs travailleurs et pour qui il est beaucoup plus simple de travailler avec une seule contrepartie qu’avec plusieurs particuliers", précise encore Louis Van Hulle. "Les nombreuses institutions européennes et les plus de 2.000 multinationales présentes dans la région bruxelloise garantissent un vivier de locataires de qualité. Pour Winxx, nous parlons de loyers qui peuvent atteindre 2.000 euros par mois. En outre, les loyers à Bruxelles sont en moyenne 30 à 40% plus élevés qu’ailleurs sur le marché locatif en Belgique."

Pour de plus amples informations sur le projet Winxx, surfez sur www.winxx.be ou appelez le 0800 997 33

Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.