Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Tous les risques dans la balance

Steve Beckers (Invesco) et Peter Bossaer (Société Générale) ©Wouter Vanvooren

Ceux qui visent une diversification optimale des risques pour leur portefeuille de placements doivent dépasser la répartition fixe de leur capital sur plusieurs catégories d’actifs.

 

"De nombreux investisseurs recherchent des alternatives pour investir leur épargne."
Peter Bossaer
Gestionnaire de fonds à la Société Générale Private Banking

Depuis quelques années, le fonds de placement mixte est le produit préféré de l’investisseur belge. À la demande de ses clients, le gestionnaire de patrimoine Société Générale Private Banking a même constitué un fonds de fonds qui investit dans plusieurs fonds mixtes.

"De nombreux investisseurs recherchent des alternatives pour leurs économies placées sur un compte d’épargne, ou pour des obligations qui arrivent à échéance et qu’ils veulent réinvestir", illustre le gestionnaire de fonds Peter Bossaer (Société Générale Private Banking). "Les fonds mixtes représentent une telle solution. Or, l’assortiment s’est à ce point élargi que de nombreux investisseurs ne s’y retrouvent plus. Nous voulons limiter le risque de baisse tout en mettant en œuvre des stratégies financières plus performantes dans les conditions actuelles."

Matières premières

Pour l’un des fonds composant ce fonds de fonds, Société Générale Private Banking applique la stratégie mixte du gestionnaire de patrimoine indépendant américain Invesco. Avec cette stratégie, Invesco incarne un particularisme dans le paysage belge des fonds. Et ce, à plusieurs titres. Pour commencer, la stratégie est caractérisée par le fait que les matières premières y constituent une catégorie d’actifs à part entière dans lequel le fonds est investi, parallèlement aux actions et aux obligations.

"Généralement, la stratégie des fonds mixtes prévoit tout au plus un investissement limité dans l’or", confirme Steve Beckers (Invesco). "À l’inverse, notre stratégie multi-actifs investit également dans l’énergie, les produits agricoles de base et les métaux industriels."

"La stratégie multi-actifs consiste à réaliser des résultats positifs sur l’ensemble du cycle économique."
Steve Beckers
Retail Sales Belgique Luxembourg

Pour la Société Générale, c’était l’une des raisons déterminantes de choisir la stratégie multi-actifs d’Invesco et de l’intégrer dans le fonds de fonds. "À long terme, la stratégie multi-actifs d’Invesco apporte une diversification supplémentaire."

Elle présente un autre avantage. "L’un des objectifs explicites de la stratégie multi-actifs consiste à réaliser des résultats positifs sur l’ensemble du cycle économique", avance Steve Beckers. "Il est alors crucial de pouvoir aussi investir dans des matières premières, surtout dans la dernière phase d’un cycle économique. Lorsque l’inflation augmente, en effet, les matières premières se montrent souvent plus performantes que les actions ou les obligations."

Parité des risques

Outre l’accent placé sur les matières premières, Invesco croit dans une stratégie de parité des risques. Cette approche expose les investisseurs aux actions, obligations et matières premières pour des risques équivalents. La plupart des fonds mixtes se composent par exemple d’un portefeuille de 60% d’actions et de 40% d’obligations. Or, dans la mesure où les actions sont nettement plus risquées, elles pèsent beaucoup plus que 60% du risque sous-jacent. Une stratégie de parité des risques permet d’éviter ce déséquilibre. Invesco mesure les risques de tous les actifs et compose ensuite le portefeuille de manière à ce que chaque catégorie d’actifs expose l’investisseur à un risque plus ou moins équivalent.

"Cette stratégie contribue à limiter le risque de baisse", conclut Steve Beckers. "D’un autre côté, le rendement accusera toujours un léger retard sur une stratégie qui joue pleinement la carte des actions en cas de forte hausse boursière. Mais les corrections sont moins marquées lorsque le climat boursier se détériore. Et c’est précisément ce que recherchent de nombreux investisseurs dans les conditions actuelles."

Avertissement

La valeur des investissements et les revenus qui en découlent peuvent fluctuer (notamment sous l’effet des fluctuations de change). Il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas la totalité du montant investi.

 

Information importante

La vision et l’opinion d’Invesco et de Société Générale Private Banking se fondent sur les conditions de marché actuelles et peuvent évoluer sans notification. Ces opinions peuvent s’écarter de celles d’autres professionnels d’Invesco.

Ce document n’a pas pour but de recommander un investissement dans une catégorie d’actifs, des titres ou une stratégie donnés. Les exigences réglementaires qui imposent l’impartialité des recommandations en matière d’investissements et de stratégies d’investissement et les dispositions d’interdiction de négoce avant publication ne sont donc pas d’application. Les informations fournies sont exclusivement illustratives et ne peuvent être considérées comme des recommandations d’acheter ou de vendre des valeurs mobilières. Informations au 30/06/2018 sauf mention contraire.

Informations publiées pour la Belgique par Invesco Asset Management SA Belgian Branch (France), Avenue Louise 235, B-1050 Bruxelles.

 

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.