Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Une ville propre sans détergent

Koen Van Cauter, directeur technique adjoint chez JCDecaux Belgique et Luxembourg

“Avez-vous déjà laissé votre voiture dans la rue pendant trois semaines? Dans ce cas, vous savez à quel point elle peut être sale. C’est pour cette raison que nous nettoyons régulièrement le mobilier urbain. Sans détergent, avec de l’eau déminéralisée”, explique Wim Jansen, CEO de JCDecaux Belgique, Luxembourg et Israël. Et ce n’est qu’un élément parmi de nombreux autres dans la politique de durabilité du leader mondial du mobilier urbain et des publicités extérieures.

“Cela fait 15 ans déjà que la durabilité est notre priorité”, avance Koen Van Cauter, directeur technique adjoint chez JCDecaux Belgique et Luxembourg. “Nous avons pour ambition de répondre totalement aux critères ESG. C’est positif pour l’environnement et la société, bien sûr, mais c’est aussi la meilleure garantie pour notre avenir. La Belgique fait partie du top 10 des pays moteurs en matière de transition durable au sein du groupe.” 

JCDecaux Belgique a obtenu en 2012 la première certification ISO 14001, depuis prolongée jusqu’en 2024. “Nous souhaitons être neutres en carbone en 2022, c’est pourquoi nous nous focalisons sur l’environnement, les conditions de travail et le domaine public”, poursuit Koen Van Cauter. 

“Grâce aux nouvelles technologies, nous réduisons notre empreinte écologique. Notre mobilier urbain est fabriqué à partir de matériaux recyclés et, après leur utilisation, 90% des matériaux peuvent à nouveau réintégrer le circuit. Depuis 2017, nous remplaçons l’éclairage traditionnel de notre mobilier par de l’éclairage LED. Grâce à des systèmes intelligents, nous mettons nos écrans en veille pendant la nuit et, depuis 2015, nous consommons uniquement de l’électricité verte produite dans des parcs éoliens offshore en mer du Nord. Tout le monde parle de devenir climatiquement neutre mais nous souhaitons aller plus loin, afin de contrebalancer les entreprises qui n’y arrivent pas.” 

Nous faisons partie d’un groupe familial qui pense à long terme. La durabilité est ancrée depuis longtemps dans notre ADN.
Wim Jansen
CEO de JCDecaux Belgique, Luxembourg et Israël

Nettoyer à l’eau de pluie 

“Les quelque 300 collaborateurs de JCDecaux en Belgique sont tous impliqués dans notre stratégie SDG (Social Development Goals, NDLR)”, prolonge Wim Jansen, CEO de JCDecaux Belgique, Luxembourg et Israël. “Il s’agit d’atteindre une combinaison harmonieuse de nos équipes du point de vue du genre, de la formation et de l’origine, avec 29 nationalités représentées parmi nos salariés. Par le biais de la JCDecaux Academy, ils suivent des formations sur nos valeurs éthiques, l’égalité des genres et la diversité, le développement durable ou encore l’empreinte numérique.” 

JCDecaux a amorcé voici cinq ans la transition vers les véhicules électriques. Le parc automobile de l’entreprise à Anvers et Bruxelles a été entièrement électrifié. “À Anvers, nous disposons d’un nouveau dépôt équipé d’une cabine à haute tension pour recharger nos véhicules pendant la nuit”, ajoute Koen Van Cauter. 

“Nous avons également installé des panneaux solaires pour compenser notre consommation électrique, et recueillons l’eau de pluie afin de nettoyer le mobilier urbain. Comme nous la déminéralisons, nous n’avons pas besoin de détergent pour le nettoyage quotidien. Lors des opérations de grand nettoyage, nous utilisons des produits écologiques biodégradables.” 

Wim Jansen, CEO de JCDecaux Belgique, Luxembourg et Israël

Nous trions nos déchets selon 26 catégories et les recyclons à hauteur de 87% pour être neutres en carbone.
Koen Van Cauter
Directeur technique adjoint de JCDecaux Belgique et Luxembourg

Abribus avec toiture végétale 

Pour les affiches publicitaires, JCDecaux recourt à du papier certifié FSC/PEFC, tandis que l’encre est biodégradable. “Toutes les affiches 2 m² sont recyclées après usage”, complète Koen Van Cauter, qui ne cache pas sa fierté de voir la Belgique figurer dans le top mondial en matière de recyclage des déchets. 

“Nous trions nos déchets selon 26 catégories – plastique, métal, papier, verre, caoutchouc, etc. –, ce qui nous permet de les recycler à hauteur de 87%.  

Et dans notre mobilier urbain destiné aux villes, nous proposons des abribus avec toiture végétale. En plus d’être esthétiques, ces plantes purifient l’air.” 

JCDecaux est aussi le plus grand constructeur mondial de toilettes publiques. “Ces toilettes high-tech peuvent être comparées à un car wash”, indique Wim Jansen. “Après utilisation, la cabine est nettoyée, désinfectée et séchée. L’impact environnemental de ce nettoyage ne cesse de se réduire, ainsi que sa vitesse, ce qui rend la cabine plus rapidement disponible pour l’usager suivant.” 

Et le CEO de conclure: “Bien entendu, notre envergure mondiale nous aide à intégrer ces avancées technologiques. JCDecaux est un groupe familial qui pense à long terme. La durabilité est ancrée depuis longtemps dans notre ADN.” 

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.