Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Comment conserver son niveau de vie après le départ à la retraite?

Comment conserver son niveau de vie après le départ à la retraite? ©DOC

Voyages, petits dîners et coups de pouce financiers aux (petits-)enfants: comment conserver son niveau de vie après le départ à la retraite? En travaillant soi-même à la constitution de sa pension. “Il n’est jamais trop tôt pour commencer.”

La pension légale du premier pilier ne permettra pas à de nombreux Belges de conserver leur niveau de vie au terme de leur carrière professionnelle. Une solution possible: se constituer un petit bas de laine sous la forme d’un capital complémentaire dans le deuxième, le troisième et le quatrième piliers des pensions.

Deuxième et troisième piliers

Si le premier pilier des pensions est la pension légale, le deuxième provient par exemple d’une assurance épargne ou d’un fonds de pension constitué auprès de l’employeur. Les indépendants disposent quant à eux de la pension libre complémentaire (PLCI). Et ceux qui travaillent en société peuvent opter pour un engagement individuel de pension (EIP). On retrouve ensuite le troisième pilier, dont la principale forme est l’épargne-pension. Qui est et reste un pilier important mais ne vous permettra pas de mettre plus de 1.260 euros de côté par an.

Crucial

De nombreux Belges ignorent le quatrième pilier, déplore Philippe Delva, CEO de la banque en ligne MeDirect. “Si l’on en croit les études, la pension complémentaire et l’épargne déductible ne suffiront pas pour combler l’écart des pensions, et ce, bien qu’elles augmentent les revenus des pensionnés de 17% en moyenne.”

“Même si elles accroissent les revenus des pensionnés de 17% en moyenne, la pension complémentaire et l’épargne fiscalement déductible ne suffiront pas à combler l’écart de pension.”
Philippe Delva
CEO de MeDirect

Épargner via le quatrième pilier – en mettant soi-même de l’argent de côté – s’avère la principale forme de constitution d’un capital pour la pension. Dans ce cadre, la plupart des Belges se contentent toujours de placer de l’argent sur un compte d’épargne. Or, dans la mesure où l’inflation est supérieure au taux d’intérêt, ils voient ainsi leur pouvoir d’achat s’éroder chaque année.

Alternatives aux comptes d’épargne

Il est possible d’obtenir un surcroît de rendement en courant un peu plus de risques et en faisant appel à des investissements. Mais c’est précisément ce risque accru qui effraie de nombreux Belges. Un plan d’investissement en fonds réduit le risque, non seulement en étalant les investissements dans le temps, mais aussi en les diversifiant sur plusieurs catégories d’actifs.

“Vous investissez automatiquement et à intervalles réguliers un montant fixe dans un panier de fonds d’investissement”, détaille Philippe Delva. “Il est ainsi possible d’accumuler un capital intéressant, un effet souligné par de nombreux experts.”

Pouvoir d’achat

Le plan d’investissement offre divers avantages. Il est aussi possible d’investir périodiquement par l’intermédiaire d’un gestionnaire de portefeuille en ligne, si ce n’est que le portefeuille sera alors entièrement géré pour vous. Ceux qui ont engrangé un capital suffisant pourront peut-être arrêter de travailler plus tôt, affirme Philippe Delva: “L’âge légal de la retraite a été relevé à 67 ans mais tout le monde n’est pas réjoui par l’idée de travailler aussi longtemps. La retraite anticipée est une option. Elle n’a cependant de sens que si vous avez atteint un capital suffisant, sans quoi elle aura des conséquences préjudiciables sur le montant de votre pension et sur votre pouvoir d’achat.”

Liberté

Un capital supplémentaire constitué de manière intelligente et suivant une vision stratégique repose sur plusieurs piliers. Ce n’est pas un hasard si la pension est souvent comparée à une chaise: en effet, une chaise qui n’a pas ses quatre pieds est bancale et inconfortable… Ceux qui gèrent ces quatre piliers de manière responsable pourront se ménager la liberté financière de réaliser leurs objectifs avec le capital constitué. “Il n’est jamais trop tôt – mais souvent trop tard – pour appliquer un plan d’investissement diversifié”, conclut Philippe Delva.

Un plan d’investissement diversifié sans frais d’entrée ni de sortie?

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité