Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

L'épargne est à nouveau intéressante

©MeDirect

Fin juin 2018, les comptes d’épargne belges abritaient encore un peu moins de 266 milliards d’euros. L’essentiel de ce montant est placé sur des comptes d’épargne qui ne rapportent que 0,11%, le minimum légal. Pourtant, votre épargne peut vous rapporter jusqu’à huit fois plus. Pour peu que vous preniez la peine de comparer.

Nous sommes un pays d’épargnants, et c’est très bien ainsi. Un petit bas de laine est indispensable pour les dépenses imprévues, comme une chaudière qui tombe subitement en panne. Vous avez ainsi tout intérêt à mettre de côté entre trois et six mois de salaire net. Mais vous pouvez également épargner pour votre pension, pour vos enfants ou pour un gros achat.

Pour autant, il vaut certainement la peine de comparer les comptes d’épargne. Vous pouvez le faire très simplement sur les sites de comparaison indépendants, comme guide-épargne.be. Certaines banques en ligne offrent plusieurs fois le taux d’intérêt que vous proposent les grandes banques. Si elles en sont capables, c’est grâce à leur structure de frais réduite: sans vaste réseau d’agences à entretenir et avec des processus automatisés et optimisés, elles emploient moins de personnel administratif.

Certaines banques en ligne offrent plusieurs fois le taux d’intérêt que vous proposent les grandes banques

Attention aux comptes d’épargne qui prévoient une limite mensuelle, néanmoins. Ces “abonnements d’épargne” présentent un taux de base élevé et une prime de fidélité réduite. Par exemple, vous ne pouvez verser plus de 500 euros par mois – donc pas une grosse somme en une fois. En raison de cet étalement obligatoire, leur rendement réel est inférieur au rendement promis sur base annuelle. Cela provient du fait que les versements plus tardifs ne génèrent pas d’intérêts pendant une année complète.

Prime de fidélité

Les investisseurs connaissent surtout MeDirect pour son catalogue étendu de fonds sans frais d’entrée ni de sortie. Dès son arrivée sur le marché en 2013, la banque a toutefois su séduire les épargnants par ses formules d’épargne, avec un seul taux clair et plusieurs comptes à terme. Si vous souhaitez retirer de l’argent des comptes d’épargne ME6 et ME3 par exemple, vous devez le signaler respectivement six ou trois mois à l’avance. En échange, vous bénéficiez d’un taux plus élevé. Ceux qui veulent pouvoir disposer rapidement de leurs économies opteront pour le compte d’épargne Express sur lequel ils effectueront des retraits à tout moment.

Fin juin 2018, les comptes d’épargne belges abritaient encore un peu moins de 266 milliards d’euros. L’essentiel de ce montant est placé sur des comptes d’épargne qui ne rapportent que 0,11%, le minimum légal

MeDirect renouvelle régulièrement son offre et proposera à nouveau les meilleures conditions en 2019. Depuis le lancement de la banque, plus de 35.000 clients lui ont confié un total de 1,5 milliard d’euros, soit 1,1 milliard d’euros d’épargne et 425 millions d’euros en investissements.

La banque se voyait régulièrement invitée à proposer également un compte d’épargne réglementé classique, qui, outre un taux de base, fournit une prime de fidélité. Car l’épargne reste populaire en Belgique, où les comptes d’épargne réglementés accueillent un montant record de 265,8 milliards d’euros. Et c’est étonnant, sachant que la plupart de ces comptes d’épargne ne rapportent presque rien. C’est pourquoi MeDirect a décidé de lancer son premier compte d’épargne réglementé et de rendre ainsi l’épargne à nouveau intéressante.

Vous voulez en savoir plus sur ce nouveau compte d'eparge? Vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin ici.

Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.