Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Peur d’investir? Tentez l’investissement périodique

Apolline Deglasse, experte en investissements chez MeDirect

Un sprint de 100 mètres? Le concert de votre groupe préféré? Pour certaines occasions, il faut pouvoir se donner à fond. Cependant, en matière d'investissements, on préférera répartir l’effort.

Vert vif un jour, rouge foncé le lendemain : il suffit d'observer l’évolution des bourses cette année pour prendre conscience de l’amplitude des fluctuations subies. “Bien que les marchés boursiers affichent une tendance à la hausse sur le long terme, ils connaissent également des sautes d'humeur”, déclare Apolline Deglasse, experte en investissementschez MeDirect. “Cette volatilité peut être angoissante. La peur prend parfois le dessus et vous pousse à jeter l'éponge de manière impulsive.”

“En investissant périodiquement, vous lissez les pics et les creux sur le long terme"
Apolline Deglasse
Experte en investissements chez MeDirect

Lissage des pics et des creux

L'investissement périodique en fonds d’investissement vous aide à garder votre sang-froid. Au lieu d'investir l'ensemble de votre capital en une fois, vous investissez à intervalles réguliers via un ordre automatique. De cette façon, vous investirez une partie de votre capital lorsque les marchés boursiers seront en hausse et obtiendrez donc moins pour votre argent. Mais de la même manière, vous investirez aussi lorsque les bourses seront en baisse; vous en aurez alors plus pour le même montant.

“Comparez cette méthode au plein d'essence à la pompe: parfois vous payez plus, parfois vous payez moins”, indique Apolline Deglasse. “En investissant périodiquement, vous lissez les pics et les creux sur le long terme. Et dans la mesure où vous investissez par tranches plus réduites, vous vous garantissez une plus grande sérénité d'esprit en périodes de baisse comme de hausse des marchés.” Vous pouvez d’ailleurs combiner les deux méthodes, par exemple investir 50% en une fois et le reste périodiquement.

Attendre, encore attendre?

“L'investissement périodique s’avère aussi intéressant pour les investisseurs qui ont peur de se positionner, qui attendent le bon moment pour entrer et qui passent ainsi à côté du potentiel et de l’opportunité de certains investissements”, poursuit Apolline Deglasse. “Les personnes qui vous conseillent d'attendre une correction avant d’entrer sur les marchés ont effectivement pour principe d’attendre… et de continuer à attendre. Or, personne ne peut prédire l’orientation que prendra le marché boursier à court terme. C'est pourquoi il est conseillé de commencer à investir (périodiquement) et de s’y tenir. L’avantage est qu’en entrant sur les marchés pas à pas, vous vous familiarisez avec les investissements et leur dynamique. Cette méthode aide à gérer l'angoisse relative au moment d’entrée et à accumuler du capital de manière régulière.”

“L’avantage de l’investissement périodique est qu’en entrant sur les marchés pas à pas, vous vous familiarisez avec les investissements et la dynamique des marchés boursiers"
Apolline Deglasse
Experte en investissements chez MeDirect

Tout le monde peut investir de manière périodique

Quelques connaissances de base sont indispensables pour investir périodiquement, mais il n'est pas nécessaire d'avoir des années d'expérience en matière d'investissement. “Parce qu'un gestionnaire de fonds se charge de modifier la composition du fonds en fonction de l’évolution du marché, à votre place.”, conclut Apolline Deglasse. “Vous investissez périodiquement dans un ou plusieurs fonds d’investissement. Il s'agit de paniers contenant des dizaines voire des centaines d'actions et/ou d'obligations différentes. Prêts à l'emploi donc, mais aussi démocratiques. Car un investissement mensuel modeste, par exemple de 100 euros, suffit pour investir de manière diversifiée et périodique.”

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.