Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Investissez durablement

©Shutterstock

Il est parfaitement possible d’investir dans des entreprises qui affichent à la fois un excellent rendement et un impact positif sur l’environnement et la société.

Les investisseurs “durables” ne tiennent pas uniquement compte des données financières et économiques des entreprises, mais aussi des critères ESG (environnement, société et gouvernance):

  • Environnement: quelle est l’importance de l’empreinte carbone d’une entreprise? Gère-t-elle ses déchets de manière optimale?
  • Société: les conditions de travail sont-elles bonnes? Comment l’entreprise se comporte-t-elle à l’égard des résidents voisins?
  • Gouvernance: l’entreprise se montre-t-elle transparente vis-à-vis de sa gestion? Exerce-t-elle des contrôles pour prévenir toute forme de corruption?

Ce ne sont que quelques-uns des centaines de critères révélateurs du caractère durable d’une entreprise.

“Les sociétés cotées ne peuvent plus se permettre de négliger les aspects durables de leurs activités”, prévient Gilles Coens, expert en investissement chez MeDirect Belgium. “De plus en plus de fonds d’investissement appliquent des critères de durabilité lors de la composition de leurs portefeuilles d’investissement. Alors qu’auparavant, les CEO et CFO pouvaient se contenter de présenter de beaux résultats financiers et des perspectives d’avenir pour convaincre les gestionnaires de fonds d’investir dans leur entreprise, cela ne suffit plus si ces chiffres ne s’accompagnent pas d’une politique de durabilité.”

Les sociétés cotées ne peuvent plus se permettre de négliger les aspects durables de leurs activités.
Gilles Coens
expert en investissement chez MeDirect Belgium

Comment investir de manière durable?

La durabilité n’est pas un thème d’investissement en soi. Elle représente une façon d’investir, dans plusieurs secteurs ou classes d’actifs. Il est ainsi possible de diversifier son portefeuille tout en investissant de manière durable.

Ces 10 dernières années, des centaines de données sur la durabilité des entreprises ont vu le jour. En tant que particulier, il n’est pas simple de les obtenir ni d’en tirer les bonnes conclusions. Les gestionnaires de fonds ont plus facilement accès à ces informations et disposent de spécialistes pour les analyser.

Les gestionnaires de fonds sont libres d’appliquer ou non les critères de durabilité à leurs portefeuilles. Dans le premier cas, nous parlons d’intégration ESG. Ces fonds appliquent les critères de durabilité à leur processus de sélection des entreprises, mais ne s’engagent pas à les respecter à la lettre. Par ailleurs, il existe des fonds qui non seulement intègrent ces critères, mais s’engagent dans leurs prospectus à les respecter. Le dernier groupe de fonds est celui qui envisage la durabilité comme un objectif en soi. Il s’agit notamment des fonds à impact qui n’investissent que dans des entreprises dotées d’un impact positif sur la société.

Rendement

“Les fonds durables sont moins performants que les fonds traditionnels”: voici sans aucun doute le plus grand mythe lié à l’investissement durable. Nous sommes confrontés à plusieurs défis, avec le changement climatique comme cas d’école. Mais on peut également citer l’impôt minimum pour les multinationales proposé par Joe Biden, la lutte contre les inégalités et le respect des normes environnementales. Ceux qui investissent de manière durable sont d’ores et déjà mieux positionnés et peuvent même en tirer des avantages évidents.

La durabilité ne nuit pas au rendement et peut, au contraire, constituer une base plus stable pour les rendements futurs.
Gilles Coens
expert en investissement chez MeDirect Belgium

Ceci dit, certains fonds peuvent accuser un certain retard, c’est vrai. C’est le cas durant les périodes de forte reprise économique, où les secteurs comme les énergies fossiles et les matières premières enregistrent d’excellents résultats. La reprise dope la demande et, par ricochet, fait augmenter les prix et les marges bénéficiaires. La plupart des fonds durables excluent ces entreprises et secteurs. Toutefois, le cycle économique se poursuit et il vient un moment où ces entreprises souffrent elles aussi, par exemple en cas de ralentissement économique, ou pire encore, de récession.

C’est ici que la durabilité jouit d’un sérieux atout: les entreprises qui appliquent une politique de durabilité gèrent généralement mieux les risques. Leur meilleure gouvernance les rend plus solides, elles font moins l’objet de litiges et de condamnations… Tous ces aspects offrent aux fonds durables de mieux traverser les périodes de turbulences.

"La durabilité ne nuit donc pas au rendement et peut, au contraire, constituer une base plus stable pour les rendements futurs. Cela vaut donc la peine que vous vous posiez la question, non seulement de la région ou du secteur dans lequel vous souhaitez investir, mais aussi de savoir si vous désirez ou non investir de façon durable", conclut Coens.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.