Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Ne vous concentrez pas sur un seul type d'investissement

©Shutterstock

Tout investissement comporte des risques. Ceux-ci sont toutefois gérables, pour autant que votre portefeuille d'investissement couvre des classes d'actifs suffisamment diversifiées.

La diversification est le principe de base de l'investissement. Autrement dit, la composition de votre portefeuille d'investissement doit être suffisamment large, car cela évite que le rendement dépende d'un seul investissement.

Les investisseurs sont très vulnérables s'ils placent toutes leurs économies dans une seule action. Si le cours de cette action baisse, en effet, toutes leurs économies partent en fumée. À l’inverse, les investisseurs qui achètent 20 actions différentes ne perdent pas le sommeil à cause de l'effondrement d'une seule d’entre elles.

Classes d'actifs multiples

La diversification va plus loin que cela, cependant. “Il s'agit aussi de constituer un portefeuille d'investissement avec différentes classes d'actifs dotées d’une corrélation faible, voire négative, entre elles”, indique Gilles Coens, expert en investissements chez MeDirect Belgium.

Concrètement, ce n'est pas parce qu'un investisseur investit dans plusieurs actions qu'il est à l'abri d'une correction : si les marchés boursiers s'effondrent, la plupart des actions du portefeuille chuteront. Vous pouvez répartir le risque lié à une entreprise spécifique, et éventuellement le risque lié à un secteur ou un pays particulier, mais pas le risque de marché lui-même, par exemple lors de grandes corrections boursières.

“On ne diversifie pas pour s'enrichir mais pour permettre à ses actifs de croître grâce à un équilibre sain entre rendement et risque”
Gilles Coens
Expert en investissements chez MeDirect Belgium

Les investisseurs qui, outre des actions, intègrent dans leur portefeuille des obligations de qualité, protègent dans une certaine mesure une partie de leurs actifs de ce qui se passe sur les marchés d’actions. Ces obligations peuvent alors servir de “valeurs refuges” dans les périodes d’aversion au risque  et ont souvent une corrélation négative avec les actions.

Les investisseurs qui investissent également dans l'or ont par ailleurs dans leur portefeuille une classe d'actifs dont le prix peut encore augmenter en cas de krach boursier (ce qui n'est d'ailleurs pas une règle absolue).

“On ne diversifie pas pour s'enrichir mais pour permettre à ses actifs de croître grâce à un équilibre sain entre rendement et risque”, résume Gilles Coens.

Fonds mixtes

Constituer un portefeuille d'investissement diversifié peut sembler une tâche ardue pour un investisseur. À cet égard, les fonds d'investissement offrent une solution très pratique et aisée. Avec un petit investissement dans un fonds d'actions, vous investissez immédiatement dans un grand nombre d'actions.

"Les fonds multi-actifs ou mixtes représentent une solution populaire pour de nombreux Belges : ils ont l'avantage de voir confier le choix et la gestion de ces investissements à des gestionnaires professionnels qui suivent les marchés au quotidien"
Gilles Coens
Expert en investissements chez MeDirect Belgium

Il en va de même pour un fonds d'obligations. Ceci étant dit, quand convient-il d’investir dans des obligations ou des actions, et comment gérer cette allocation ? “Les fonds multi-actifs ou mixtes représentent une solution populaire pour de nombreux Belges : ils ont l'avantage de voir confier le choix et la gestion de ces investissements à des gestionnaires professionnels qui suivent les marchés au quotidien. Les fonds mixtes investissent à la fois dans des actions et des obligations, ce qui garantit une répartition sur plusieurs classes d'actifs”, conclut Gilles Coens.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.