Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Répartissez vos investissements dans le temps

©Shutterstock

Vous ne savez pas si c’est le bon moment pour commencer à investir, ou vous n’avez pas encore de capital à investir ? L’investissement périodique offre la possibilité de constituer systématiquement votre capital et, en même temps, de ne pas fixer votre prix d’achat à un moment précis, mais à différents moments dans le temps.

Si vous investissez une grosse somme d'argent en une fois, vous dépendez très fortement des cours de la Bourse à ce moment précis. Si, par chance, vous investissez lorsque le marché boursier est au plus bas, vous pouvez espérer de bons rendements. Si vous avez acheté à un moment où les cours de Bourse avaient atteint leur sommet et qu'ils ont ensuite dégringolé, vous auriez pu regretter de ne pas avoir attendu. Si seulement nous le savions à l’avance ?

“Personne ne peut faire de prédictions sur les marchés financiers”, prévient Gilles Coens, expert en investissements chez MeDirect Belgium. “Il est impossible de savoir si le marché boursier est au plus bas ou au plus haut à l’instant. En tant qu’investisseur à long terme, la volatilité des marchés fait bien sûr partie de l’histoire, mais cela peut être une nuisance pour l’investisseur s’il investit tout en même temps et que rétrospectivement, il aurait mieux fait d’attendre. Cependant, cela finit généralement par marcher”, déclare Gilles Coens.

Profiter de la hausse et de la baisse des cours des actions

L'investissement périodique est une autre stratégie possible. En investissant un montant fixe à intervalles réguliers, par exemple tous les mois ou tous les trimestres, vous répartissez vos investissements dans le temps.

“Avec l'investissement périodique, le moment où vous investissez perd quasiment toute son importance.”
Gilles Coens
expert en investissements chez MeDirect Belgium

“Avec l'investissement périodique, le moment où vous investissez perd quasiment toute son importance”, avance Gilles Coens. “Si les prix continuent d’augmenter, l'investisseur périodique bénéficiera d'un bon rendement. Et même lorsque les prix baissent, l'investisseur périodique a un avantage car il continue d’investir alors que la Bourse devient moins chère. Par conséquent, son portefeuille d'investissement récupère plus rapidement après une correction. Imaginez que vous achetiez un montant mensuel fixe de parts dans un fonds d'investissement : si les prix baissent, vous achetez simplement plus de parts pour le même montant.”

Supprimer les émotions de l’équation

Une approche d'investissement périodique permet également d'éliminer en grande partie les émotions, puisque vous investissez à des moments prédéterminés, quelle que soit l'évolution des marchés financiers.

“Les investisseurs qui choisissent d'investir via un ordre automatique sont moins enclins à suivre constamment les marchés, c’est certain”, souligne Gilles Coens. “Ils gardent ainsi l'esprit tranquille en toutes circonstances.”

Les investissements périodiques peuvent généralement être effectués à partir de montants limités, par exemple 100 euros par mois. Cela les rend accessibles aux jeunes investisseurs disposant d’un capital limité. Il s'agit également d'une stratégie très souple. Les dépôts peuvent toujours être interrompus, notamment si la situation financière de l’investisseur a changé.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.