Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Générer du revenu grâce à l'income investing

Kelly Hébert (Head of BeLux chez M&G Investments), Peter Kruyniers (Chapter Lead chez ING) et Olivier Pepi (Specialist Customer Journey Expert chez ING) ©Studio Dann

Nous avons réuni trois experts pour lever le voile sur l’income investing, l’investissement axé sur la distribution de revenu. Pour les particuliers qui souhaitent voir leur épargne produire des rentrées régulières, il offre une alternative à la faiblesse des taux d’intérêt sur les obligations et les comptes d’épargne.

“Historiquement, le revenu mobilier était versé par les obligations”, rappelle Kelly Hébert, Head of BeLux chez M&G Investments. “En attendant de récupérer le capital prêté, l’investisseur percevait un coupon. Et au moment de l’achat, il avait une idée claire du rendement de son investissement tout au long de sa durée.”

Il pouvait aussi choisir d’investir dans des actions et dépendre du bon vouloir des entreprises de redistribuer, ou non, une partie de leurs richesses aux actionnaires. 

“Les taux d’intérêt se sont effondrés et les rendements obligataires se sont vus fortement entamés au fil des ans."
Olivier Pepi
Specialist Customer Journey Expert chez ING

En revanche, les taux d’intérêt se sont effondrés et les rendements obligataires se sont vus fortement entamés au fil des ans. “Avec parfois même des taux d’intérêt négatifs sur les obligations les plus sûres, ce qui est à l’opposé d’une logique de revenu”, souligne Olivier Pepi, Specialist Customer Journey Expert chez ING. “À chaque échéance, on est pratiquement obligé d’investir un montant supérieur afin de maintenir un revenu suffisant sans puiser dans le capital. Autrement dit, on obtient moins de revenus avec un investissement en capital identique.”

Combinaison gagnante

Peter Kruyniers, Chapter Lead chez ING ©Studio Dann

“Aujourd’hui, pour maintenir un revenu satisfaisant, il est nécessaire de se tourner également vers les dividendes d’actions qui produisent souvent davantage de rendement et permettent de diversifier l’investissement réalisé”, ajoute Olivier Pepi. “Les actions n’offrant aucune garantie de capital et certains types d’obligations comportant des risques spécifiques, une maîtrise de cet assemblage est nécessaire.”

La valeur liquidative d’un fonds pourra aussi bien baisser qu’augmenter. Ainsi, la valeur de votre investissement pourra aussi bien baisser qu’augmenter et il est possible que vous ne récupériez pas la totalité de votre investissement initial.

“Si l’on considère la performance totale d’un investissement, elle porte d’une part sur la valorisation du capital et, d’autre part, sur le coupon ou le dividende."
Peter Kruyniers
Chapter Lead chez ING

Pour Peter Kruyniers, Chapter Lead chez ING, “il existe aussi une raison structurelle à investir dans un placement qui rapporte du revenu. Si l’on considère la performance totale d’un investissement, elle porte d’une part sur la valorisation du capital et, d’autre part, sur le coupon ou le dividende. Or, à l’avenir, il est probable que cette seconde dimension contribue davantage à la performance globale que la première.”

Avertissement relatif aux risques

Un placement en obligations comporte un risque plus élevé qu'un placement en espèces.  La valeur d'un placement obligataire fluctue. Nous ne sommes pas autorisés à donner des conseils financiers. En cas de doute quant à la pertinence de votre investissement, nous vous invitons à vous rapprocher de votre conseiller financier. Les opinions exprimées dans le présent document ne sauraient en aucun cas constituer des recommandations, des conseils ou des prévisions.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.