Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

L'investissement d'impact ou comment cumuler vertu et rendement

Kelly Hébert, M&G Investments

À quoi exactement sert mon argent? Cette question, un nombre croissant d’investisseurs se la posent, milléniaux en tête. L’investissement d’impact, aboutissement de la logique d’investissement socialement responsable, répond à cette préoccupation. Il est appelé à croître de façon exponentielle, assurent Kelly Hébert (M&G Investments) et Jean-François Masure (Belfius Investment Partners).

“De plus en plus, les investisseurs veulent que leurs placements fassent concrètement avancer la société et ils nous demandent: cet euro, si je l’investis là, à quoi sera-t-il consacré précisément?”, lance Kelly Hébert, Kelly Hébert, Head of Belux and ESG Distribution chez M&G Investments. “Ce besoin de transparence est légitime. Et l’impact investing y répond. L’objectif de l’Impact Investing est double : avoir un impact sociétal mesurable et obtenir un rendement financier attractif. Il garde toutes les notions d’investissement utile pour l’environnement et pour la société au sens le plus large, ainsi que le respect des critères de gouvernance, et y ajoute la mesurabilité.”

“La recherche d’investissements d’impact n’est pas automatisable. Il faut aller à la pêche à l’information, recouper, authentifier. Cela demande un investissement humain.”
Kelly Hébert,
M&G Investments

L’une des difficultés est d’ailleurs de définir des métriques, car autant l’intensité carbone peut être évaluée assez facilement, autant il est moins évident de mesurer un impact sur la santé ou sur le tissu social. Cela fait partie de l’expertise développée par des sociétés comme M&G Investments. “L’investissement d’impact est sans doute le segment qui connaîtra la plus forte croissance à l’avenir. Le secteur financier doit réallouer des fonds, trouver des managers. Les acteurs commencent à émerger, même s’ils ne sont pas encore nombreux.”

Jean-François Masure, Belfius Investment Partners

L’investissement d’impact ne perd pas de vue la rentabilité, bien entendu. “Elle reste en ligne avec celle des actifs comparables”, avance Jean-François Masure, Head of Investment Solutions & Fund Selection chez Belfius Investment Partners. Dans son rapport pour 2019, le Global Impact Investing Network, une organisation internationale à but non lucratif consacrée à ce type d’investissement, rend compte d’un sondage* réalisé auprès d’investisseurs. Pour 77% d’entre eux, les performances de leurs placements en impact investing s’étaient révélées égales à leurs attentes; pour 14%, elles étaient supérieures. Quant à la réalité de l’impact sur le terrain, les sondés les trouvaient conformes à leurs attentes à 82%, tandis que l’impact était supérieur à leurs attentes pour 16% d’entre eux.

Investissement humain

"Nous allons plus loin en consacrant une partie des frais de gestion à des projets bien spécifiques”, ajoute Jean-François Masure. “Nous avons ainsi soutenu la Fondation contre le cancer et plusieurs initiatives de la Fondation Roi Baudouin.”

“L’investissement d’impact ne perd pas de vue la rentabilité, qui reste en ligne avec celle des actifs comparables."
Jean-François Masure
Belfius Investment Partners

“Certaines banques responsables consacrent ainsi une partie de leurs frais de gestion à des œuvres caritatives”, confirme Kelly Hébert. “L’ensemble des dons représente actuellement, à l’échelle globale, 1% des besoins des objectifs de développement durable de l’ONU. Pour que cette part augmente, il faut que des partenaires gestionnaires, comme nous, permettent d’intégrer cette dimension dans la stratégie, de façon authentique, loin du greenwashing. Cela ne coûte que l’investissement humain nécessaire!"

Car les investissements d’impact ne se trouvent pas dans des bases de données standard: il faut des experts capables de décortiquer les candidats sous toutes les coutures, d’analyser les cultures d’entreprise, de rencontrer le management, etc. “Ces processus ne sont pas automatisables. Il faut aller à la pêche à l’information, recouper, authentifier. Nous avons dix personnes qui se consacrent à cela. Elles passent parfois six mois à examiner une entreprise!”

 

La valeur liquidative des fonds pourra aussi bien baisser qu’augmenter. Ainsi, la valeur de votre investissement pourra aussi bien baisser qu’augmenter et il est possible que vous ne récupériez pas la totalité de votre investissement initial. Nous ne sommes pas autorisés à donner des conseils financiers. En cas de doute quant à la pertinence de votre investissement, nous vous invitons à vous rapprocher de votre conseiller financier Les opinions exprimées dans le présent document ne sauraient en aucun cas constituer des recommandations, des conseils ou des prévisions. Ce document financier promotionnel est publié par M&G International Investments S.A. Siège social : 16, boulevard Royal, L‑2449, Luxembourg.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.