Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Un nouveau débouché pour l'épargne des Belges?

David Veredas, professeur de finance à la Vlerick Business School. ©Vlerick

L'épargne dormante ne rapporte rien, voire fait perdre de la valeur à son détenteur. Face à ce constat, les plateformes de financement collaboratif proposent de nouveaux modèles d'investissement local, notamment des prêts indirects aux particuliers. Et ce, avec des rendements qui peuvent s’avérer séduisants.

Chat échaudé craint l'eau froide: beaucoup d'épargnants se méfient des actions et de leur volatilité. Nombre d'entre eux ont "bu le bouillon", selon l'expression consacrée, lors d'un retournement du marché. "Et puis, les Belges semblent montrer une forte appétence pour la liquidité dans leurs placements", relève David Veredas, professeur de finance à la Vlerick Business School. "C'est sans doute l'une des principales raisons pour lesquelles ils favorisent leurs carnets d'épargne par rapport aux risques potentiels d'un investissement".

Schémas traditionnels

Publicité

"On peut y voir aussi une certaine frilosité et une difficulté à changer des habitudes d’investissement bien ancrées. Ainsi, nombre de Belges ont, par exemple, attendu plusieurs années avant de profiter de la libéralisation du marché de l'énergie."

Epargne et investissement
  • € 266,7 milliards sur les carnets d’éparge
  • € 2,1 milliards dans les emprunts citoyens
  • € 332,4 milliards assets under management
  • 5,7% fonds durables

Source: Febelfin

Si on examine le financement des PME, un certain classicisme est également de mise. "Dans ce domaine,  les nouveaux modèles d’investissement, comme le financement collaboratif, restentun marché de niche en Belgique", reprend le Pr Veredas. "Les banques dominent encore ce segment." Du côté des particuliers, les prêts peer-to-peer étant interdits en Belgique, une solution légale a été trouvée: la création d'un modèle indirect, comme celui de mozzeno.com. "De telles plateformes sont innovantes et bénéficient d'une image positive, car le public apprécie leur rôle sociétal", poursuit David Veredas. "En effet, elles arrivent à capter l'argent des ménages pour financer des projets locaux très concrets. En cela, elles répondent à un besoin jusque-là non satisfait".

Les millennials comme locomotive

La génération des millennials semble moins affectée par ce "conservatisme". Ses représentants passent leur vie dans un environnement collaboratif et recourent aux plateformes dans presque tous les domaines de leur existence. Les plateformes de financement répondent en quelque sorte à leur exigence de transparence, d’approche directe et digitale. Les représentants de la Génération Y sont ainsi les premiers à faire appel à une plateforme comme mozzeno.com pour financer leurs projets personnels : premier aménagement hors du foyer familial, grand voyage autour du monde, première voiture d’occasion. Ils apprécient aussi que les intérêts payés sur leur prêt soient reversés à d’autres particuliers et pas à une banque ou une autre institution impersonnelle.

"Dans le domaine le financement des PME, les nouveaux modèles d’investissement, comme le financement collaboratif, restentun marché de niche en Belgique"

David Veredas
Professeur de finance à la Vlerick Business School

Risques à considérer

Investir sur une plateforme collaborative comporte des risques. Il appartiendra à chaque utilisateur de les évaluer attentivement avant de commerce à investir notamment en parcourant les documents les détaillant. Une plateforme comme mozzeno.com a bien compris qu’il pouvait s’agir d’un des plus gros freins pour les investisseurs. Dès lors, elle a mis en place deux mécanismes pour les mitiger. D’une part, une protection contre le défaut de l’emprunteur sous la forme d’une assurance-crédit. D’autre part, une structure en deux sociétés et un plan de continuité qui doivent permettre de continuer à distribuer les remboursements sur les prêts existants en cas d’éventuelles difficultés.

Lire également
Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.