Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Le développement durable dans la pratique: lorsque les normes deviennent la solution

Johan Haelterman, CEO du NBN ©Frank Toussaint

Le développement durable fait partie des priorités des entreprises et des organisations partout dans le monde. En décrivant la meilleure façon de fabriquer un produit, de fournir un service et de gérer un processus, “les normes peuvent aider les entreprises à atteindre leurs objectifs de durabilité”, souligne Johan Haelterman, CEO du NBN.

“Lorsqu’on aborde la question de la durabilité, de nombreuses entreprises savent où elles veulent aller, mais elles peinent à traduire leurs objectifs en actions concrètes”, note Johan Haelterman, CEO du NBN. “Or, les normes sont une source infinie de connaissances qui peuvent les aider à accélérer leur transition vers une économie durable.”

Les normes comme source de connaissances

Les normes représentent une forme d’engagement à faire les choses de la meilleure manière possible. On dénombre dans le monde plus de 40.000 normes, qui ont vu le jour grâce à une collaboration intensive entre des experts d’entreprises variées, des autorités publiques et des instituts de recherche. Il existe des normes pour les produits, pour les services et pour les processus.

“Certaines normes sont techniques et concrètes, tandis que d’autres autorisent une certaine marge de manœuvre”, pointe Johan Haelterman. “C’est notamment le cas dans des secteurs dont les problématiques sont plus larges, comme l’environnement et l’énergie. Elles aident les entreprises à trouver des solutions concrètes à toutes sortes de défis. Il est important que les normes soient d'application volontaire.”

“Les normes sont une source infinie de connaissances qui peuvent aider les entreprises à accélérer leur transition vers une économie durable.”

Johan Haelterman
CEO du NBN

NBN publie également des normes en matière de management ainsi que des directives pouvant soutenir les entreprises et les organisations dans leur gestion quotidienne. Elles couvrent des domaines-clés comme la qualité (ISO 9001), la gestion environnementale (ISO 14001), la sécurité et la santé au travail (ISO 45001) et développement durable (ISO 26000). “Avec ses nombreuses lignes directrices très pratiques et dotées d’un impact direct sur les objectifs de développement durable, la norme ISO 26000 fournit aux entreprises un fil conducteur qui contribue à leur développement durable.”

Certification et reporting

La certification peut être un moyen pratique de renforcer la crédibilité et la réputation d’une entreprise qui, grâce à elle, démontre que son produit ou système répond aux attentes de ses clients ou parties prenantes. Dans certaines industries, la certification est même une exigence légale ou contractuelle. “La certification est effectuée par un organisme indépendant agréé qui émet un certificat lorsque l’entreprise répond à une norme donnée. On peut comparer le travail des certificateurs à celui des reviseurs d’entreprise, qui contrôlent les états financiers des entreprises et confirment qu’ils sont exacts.”

Pour ce qui concerne l’impact concret de la directive européenne Corporate Sustainability Reporting Directive européenne, Johan Haelterman se montre plus réservé. “La CSRD exige un reporting détaillé en matière de durabilité et d’impact des activités de l’entreprise sur l’individu et l’environnement. Elle devra être transposée dans la législation nationale des États membres de l’UE. Aujourd’hui, les systèmes de gestion ISO sont distincts de la CSRD. En collaboration avec ISO, nous travaillons à l’alignement de ces deux systèmes.”

Lire également
Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.