Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Engagement: les thèmes du futur

“L’engagement des investisseurs peut aider les entreprises à prendre des mesures concrètes.” - Faryda Lindeman, Senior Responsible Investment Specialist chez NN IP

Pour maximiser son influence en tant que gestionnaire d’actifs, NN Investment Partners est en permanence tourné vers l’avenir. L’entreprise se concentre aujourd’hui sur plusieurs évolutions et défis qui occuperont une place majeure dans son engagement en 2021 et au-delà.

Pour NN IP, la meilleure façon de contribuer à un monde plus équitable et durable est d’investir de manière responsable, ce qui permet en même temps de répondre à la demande des clients toujours plus friands de produits financiers socialement responsables.

“En dialoguant de manière constructive autour des critères ESG avec les entreprises dans lesquelles nous investissons, nous les aidons à résoudre de nombreux problèmes”, pointe Faryda Lindeman, Senior Responsible Investment Specialist. “Le management est souvent conscient de la nécessité de changer les choses. L’engagement des investisseurs peut les aider à prendre des mesures concrètes.”

S’engager sur 3 thèmes

Voici 10 ans, lorsqu’on parlait d’ESG, on se limitait souvent à la gouvernance. Cet intérêt a ensuite principalement basculé vers le climat. Désormais, les aspects sociaux font de plus en plus partie des préoccupations des investisseurs.

“Nous avons identifié trois thèmes qui nous tiennent à cœur et sur lesquels portera notre engagement à court terme”, poursuit Faryda Lindeman. Ces thèmes ont été définis grâce à un processus de sélection très élaboré, réconciliant les engagements et les défis à relever. Les défis sont analysés et quantifiés, les réglementations examinées et les régions et entreprises concernées passées au crible.

“Notre premier thème est l’esclavage moderne, sur lequel nous travaillons en partenariat avec Sustainalytics. On peut considérer que, dans le monde, 40 millions de personnes vivent encore dans une forme d’esclavage. Il suffit de regarder les abus révélés par les travaux préparatoires de la Coupe du monde de football au Qatar, ou le travail forcé des Ouïghours dans l’industrie cotonnière chinoise.”

“L’engagement des investisseurs peut aider les entreprises à prendre des mesures concrètes.”
Faryda Lindeman
Senior Responsible Investment Specialist chez NN IP

Vient ensuite l’engagement après la pandémie de Covid-19. La crise du coronavirus a mis en lumière de nombreuses inégalités sociales et ce, à tous les niveaux. “Pourquoi les entreprises distribuent-elles de généreux dividendes et bonus alors qu’elles licencient à tour de bras? De nombreux clients n’approuvent pas ces pratiques.”

Le troisième thème concerne les gouvernements nationaux. En tant qu’investisseur de poids dans les obligations d’État, NN IP dialogue avec les autorités nationales afin de les aider dans la mise en place de leur programme de développement durable. Le groupe collabore souvent avec d’autres investisseurs ou avec des organisations telles que PRI (Principles for Responsible Investment), un réseau international d’investisseurs soutenu par l’ONU.

“En dialoguant de manière constructive et régulière autour des critères ESG avec les entreprises dans lesquelles nous investissons, nous les aidons à résoudre de nombreux problèmes.”
Faryda Lindeman
Senior Responsible Investment Specialist chez NN IP

Un des engagements relatifs à ce thème concerne spécifiquement l’élevage bovin et la production de soja au Brésil, responsables de la déforestation. “Nous avons mené un dialogue constructif avec plusieurs parlementaires brésiliens”, précise Faryda Lindeman. “Nous souhaitons élargir ce type d’engagement à d’autres pays.”

Suivi étroit des entreprises

Lorsqu’un thème est choisi, les entreprises sont contactées et des objectifs fixés pour chacune d’elles. Le sujet est discuté en détail pendant les entretiens. Lorsque les entreprises s’engagent à atteindre les objectifs fixés, elles sont suivies de près et aidées lorsque c’est possible. Le processus prend fin lorsque l’entreprise a suffisamment progressé.

“Si le dialogue n’aboutit pas, il existe d’autres possibilités”, complète Faryda Lindeman. “Si le management ne nous écoute pas, nous faisons entendre notre voix lors de l’assemblée générale des actionnaires. Nous pouvons aussi vendre notre participation dans l’entreprise. Nous tentons de l’éviter, cependant, car dans ce cas, il devient impossible d’avoir un impact.”

Engagements dans la cacaoculture

Lors d’une rencontre en 2020, le producteur de cacao Mondelez a montré que 66% des communautés qui l’approvisionnent en cacao avaient mis en place des systèmes de contrôle afin de réduire, voire de mettre fin au travail des enfants. L’objectif est de déployer ce système dans l’ensemble des communautés d’Afrique de l’Ouest à l’horizon 2025.

 

En 2020, Mondelez s’est engagé à soutenir un programme de la Jacobs Foundation. L’un des objectifs de la fondation consiste à favoriser l’accès de 5 millions d’enfants de Côte d’Ivoire à un enseignement primaire de qualité. Grâce à ce programme, le revenu moyen des fermiers a augmenté de 6% et ceux de la communauté de 15%.

 

Malgré tout, il reste beaucoup de chemin à parcourir pour amener les revenus des cacaoculteurs à un niveau acceptable. C’est l’un des principaux points d’attention de l’engagement de NN IP pour le futur.

 


Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.