Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Nyxoah veut rendre le sommeil aux millions de personnes souffrant d’apnée du sommeil

Olivier Taelman, CEO de Nyxoah

L'apnée obstructive du sommeil est le trouble respiratoire du sommeil le plus courant. Il touche près d'un milliard de personnes dans le monde. Et ce chiffre continue d'augmenter, principalement en raison de facteurs tels que l'obésité et le vieillissement de la population.

Le SAHOS (syndrome d’apnées-hypopnées obstructives du sommeil) est une épidémie cachée qui se caractérise par des interruptions récurrentes de la respiration durant le sommeil. “Ces interruptions entraînent un manque constant d'oxygène au niveau des organes vitaux”, détaille Olivier Taelman, CEO de Nyxoah, spécialiste wallon de l'apnée du sommeil.

“Cette maladie est un tueur silencieux qui double le risque d'accident vasculaire cérébral et multiplie par cinq le risque cardiovasculaire. Son diagnostic et son traitement sont cruciaux.”

Publicité

Pas de masque au lit

Le traitement standard du SAHOS consiste à porter un masque et une machine CPAP qui utilisent un flux d'air constant pour maintenir les voies respiratoires du patient ouvertes pendant le sommeil. “Bien que ce traitement soit très efficace, plus de la moitié des utilisateurs l'abandonnent dans les trois ans”, note Olivier Taelman.

“Il existe plusieurs explications à cela. Certains ne parviennent pas à s'endormir avec le masque, d'autres ne le supportent pas en raison de l'inconfort et de la pression du flux d'air, d'autres encore ne souhaitent pas que leur partenaire les voie avec un masque. Mais l'arrêt du traitement a un effet désastreux sur la santé.”

Bien que le traitement par masque CPAP soit très efficace, plus de la moitié des utilisateurs l’abandonnent dans les trois ans.

Olivier Taelman
CEO de Nyxoah

En Belgique, on estime que plus de 930.000 patients souffrent d'un SAHOS modéré à sévère. Les observations récentes de l'INAMI montrent que plus de 170.000 personnes dans notre pays recourent à un appareil CPAP, en augmentation de 30% par rapport à 2019. Chaque année, un nombre croissant de patients interrompent leur traitement par CPAP, ce qui les prive d'une alternative thérapeutique.

Cette tendance met en évidence le besoin urgent de solutions innovantes qui répondent mieux aux attentes et au souhait de confort des patients souffrant d'apnée obstructive du sommeil. “C’est la mission de Nyxoah: offrir une alternative confortable et efficace au traitement par CPAP, basée sur les besoins des patients. Le sommeil redevient ainsi facile pour les patients souffrant d'apnée obstructive du sommeil.”

Système personnalisé

Le système révolutionnaire Genio de Nyxoah est une thérapie de neurostimulation centrée sur l'utilisateur pour le traitement du SAHOS modéré à sévère. “Il fonctionne en stimulant le nerf hypoglosse de la langue à l'aide de micro-impulsions électriques”, éclaire Olivier Taelman.

“Cette stimulation active les muscles de la langue, ce qui maintient les voies respiratoires ouvertes pendant le sommeil et permet au patient de respirer normalement.” L'implant Genio est inséré chirurgicalement par une incision discrète de cinq centimètres sous le menton. Les patients peuvent rentrer chez eux le jour même.

“Le système Genio est adapté aux besoins individuels du patient. En fonction de la gravité des interruptions respiratoires et du type d'obstruction, il est préprogrammé et personnalisé. Comme pour un iPhone, nous effectuons des mises à jour logicielles, afin que le patient ait toujours accès aux dernières innovations du produit.”

Approbation aux États-Unis

Le traitement Genio a prouvé son efficacité et se voit commercialisé dans plusieurs pays européens. En mars, Nyxoah a annoncé les résultats positifs de l'étude américaine DREAM, “une étape décisive pour nous”, souligne Olivier Taelman. “L’étude n’a pas seulement répondu à nos attentes: elle les a dépassées! Elle a en outre démontré l'innocuité et l'efficacité de notre système.”

Plus de deux ans après son introduction en Allemagne, nous avons atteint une part de marché de 50%.

Olivier Taelman
CEO de Nyxoah

“Grâce à ces données cliniques, nous sommes sur la bonne voie pour obtenir l'approbation de la FDA, le gendarme de la santé aux États-Unis, d'ici à la fin de l'année, et prévoyons une commercialisation outre-Atlantique début 2025. Cela nous ouvre un immense marché potentiel, car le traitement sera totalement remboursé par les caisses d'assurance maladie. Cette thérapie révolutionnaire pourra dès lors être proposée à un plus grand nombre de patients qui ont besoin d'un traitement contre l’AOS.”

Rien qu'aux États-Unis, le marché de la stimulation du nerf hypoglosse devrait générer cette année un chiffre d'affaires d'un milliard de dollars. Olivier Taelman pense que Nyxoah pourrait atteindre une part de marché de 10% l'année prochaine.

Pas encore en Belgique

Plus près de nous également, le potentiel s’avère énorme. “En Europe, ce sont 24 millions de personnes qui souffrent d'une forme d'apnée obstructive du sommeil. Chaque année, environ 1 million d'Européens bénéficient d'un nouveau traitement par CPAP. Près de la moitié d'entre eux peuvent bénéficier de notre système Genio. Actuellement, quelque 600 patients suivent la thérapie Genio, la plupart d'entre eux en Allemagne, où nous avons voulu d'abord tester notre modèle commercial. Plus de deux ans plus tard, nous avons atteint une part de marché de 50%.”

Nyxoah a récemment conclu un partenariat avec ResMed Germany, le plus grand fabricant mondial de CPAP, afin de mettre en place un continuum de soins pour le SAHOS. Ensemble, ResMed Germany et Nyxoah sensibiliseront le public au syndrome et accroîtront le nombre de traitements.

À terme, un oreiller doté d'une sorte d'antenne devrait même rendre l'appareil portable obsolète.

Olivier Taelman
CEO de Nyxoah

“Notre objectif commun est de nous appuyer sur cet écosystème lié au SAHOS pour offrir à davantage de patients l'accès à une thérapie efficace et personnalisée. Mais nous sommes d’ores et déjà actifs en Suisse, en Autriche et en Espagne, où le traitement est aussi remboursé.”

Et la Belgique, son marché d'origine? “Chez nous, il n'y a pas encore de remboursement, ce qui signifie que presque aucun patient n'utilise notre système. Cependant, la demande de remboursement a été introduite, comme aux Pays-Bas et en Italie. Nous espérons que cet obstacle sera bientôt levé, car nous recevons beaucoup de demandes de patients souffrant de SAHOS et qui souhaitent adopter Genio comme alternative au traitement par CPAP.”

Investir dans l'innovation

Fondée en 2009, avec un siège social situé à Mont-Saint-Guibert et des filiales sur plusieurs continents, Nyxoah continue d'investir résolument dans l'innovation.

“Nous proposons déjà l'implant le moins invasif du marché”, pointe Olivier Taelman. “Notre concurrent utilise une batterie placée dans la poitrine et reliée par un câble à l'implant placé sous la langue. Cela implique de multiples incisions et une batterie qu'il faut remplacer au fil du temps par une intervention chirurgicale. De nombreuses personnes préfèrent s'en passer, et on les comprend.”

L'objectif du CEO ? “Faciliter encore le sommeil. À terme, notre dispositif portable devrait devenir superflu. Pour ce faire, on peut incorporer à l'oreiller une sorte d'antenne reliée à une source d'énergie sur la table de nuit, créant ainsi un circuit fermé avec l'implant. L'avenir est prometteur pour Nyxoah et les patients souffrant de SAHOS!”

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.