Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Le meilleur moment pour investir, c'est aujourd'hui !

Vincent Juvyns

J.P. Morgan

Quelles bonnes résolutions conseillez-vous aux investisseurs pour 2020 ?

Investir! Il est primordial que les épargnants et investisseurs belges osent revenir en bourse. Selon l’OCDE le patrimoine financier des Belges n’est investi qu’à 25% en actions*, ce qui est trop faible, selon nous, pour pouvoir réaliser un rendement correct sur le long terme. Cette décision n’est jamais facile à prendre car il y a toujours nombre de raisons pour ne pas le faire. L’an passé, c’était la forte baisse des marchés au 4eme trimestre qui a échaudé les investisseurs et cette année, c’est l’inverse puisqu’après des performances boursières comprises entre 20% et 30%, les investisseurs craignent d’arriver trop tard. Rester en cash constitue pourtant plus que jamais un coût d’opportunité. L’encours des comptes épargnes a ainsi atteint de nouveaux records cette année alors que leur rémunération est quasi nulle. Et la situation n’est pas prête de changer si l’on en croit la Banque Centrale Européenne dont les taux devraient rester négatifs jusqu’en 2021 au moins**. Tant qu’on est conscient des risques associés, le meilleur moment pour investir, c’est aujourd’hui !

Quelle diversification privilégier en 2020 ?

Les investisseurs belges sont attachés à la notion d’investissement “bon père de famille”. Cela suppose de faire croître son patrimoine sur le long terme, sans prise de risques inconsidérée, tout en générant un rendement pour compléter ses revenus. Historiquement, une allocation d’actifs défensive, privilégiant les obligations, permettait d’atteindre ces objectifs mais avec la baisse des taux ce n’est plus possible aujourd’hui. En 2020, il est dès lors judicieux de privilégier une répartition plus équilibrée entre actions et obligations dans son portefeuille, pour faire croître son capital mais également pour générer du rendement puisque les actions, par l’octroi de dividendes, représentent aujourd’hui la principale source de rendement d’un portefeuille mixte.

En 2020, avec des taux qui devaient demeurer bas, il serait préférable de privilégier les actifs de rendement et investir de manière équilibrée car, à notre avis, les actions sont devenues la principale source de rendement d’un portefeuille mixte, grâce aux dividendes qu’elles peuvent octroyer.
Vincent Juvyns
Global Market Strategist, J.P. Morgan Asset Management

Marchés émergents : incontournables pour trouver du rendement ?

Oui plus que jamais, tout en tenant compte des risques. Les taux des obligations émergentes affichent toujours des rendements positifs, même corrigés de l’inflation, tandis que les entreprises émergentes tentent de plus en plus de fidéliser leur base actionnariale avec un rendement du dividende attractif. Aujourd’hui, nous privilégions surtout l’Asie et la Chine.

* Allocation du patrimoine financier des ménages, OCDE. ** Source : J.P. Morgan Asset Management. Guide to the Markets.

Cette communication commerciale et les opinions qu’elle contient ne constituent en aucun cas un conseil ou une recommandation en vue d’acheter ou de céder un quelconque investissement ou intérêt y afférent. Il est à noter par ailleurs que la valeur d’un investissement et les revenus qui en découlent peuvent évoluer en fonction des conditions de marché et que les investisseurs ne sont pas assurés de recouvrer l’intégralité du montant investi. La performance et les rendements passés ne préjugent pas forcément des résultats présents ou futurs. Aucune certitude n’existe quant à la réalisation des prévisions.

J.P. Morgan Asset Management est le nom commercial de la division de gestion d’actifs de JPMorgan Chase & Co et son réseau mondial d’affiliés. La Politique de confidentialité est disponible sur le site www.jpmorgan.com/emea-privacy-policy. Publié en Europe par : JPMorgan Asset Management (Europe) S.à r.l.

0903c02a8276d772

r

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.