Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Les baisses de taux stimuleront les actifs risqués

Columbia Threadneedle Investments - Your success. Our priority.

Doit-on craindre un ralentissement de l’économie mondiale ?

Les perspectives des actifs risqués sont très prometteuses pour 2020. L’assouplissement des politiques monétaires à travers le monde en 2019 a joué un rôle déterminant – les banques centrales qui supervisent les deux tiers de l’économie mondiale ont abaissé leurs taux.

D’où un risque de récession minime et un regain de confiance des ménages. Cela a également abaissé considérablement le coût du capital pour les entreprises – en règle générale, on considère qu’une diminution de 100 points de base du rendement des bons du Trésor à 10 ans se traduit par une hausse de 15% de l’indice S&P 500. Cette année, le rendement à 10 ans a chuté de 150 pb.1 Il faudrait une forte hausse des rendements obligataires pour enrayer la tendance.

La croissance bénéficiaire des entreprises du S&P 500 progressera selon nous pour atteindre plus de 10% d’ici la fin 2020. En Europe, nous anticipons un rebond de la production industrielle allemande, qui devrait connaître une croissance d’environ 3% en 2020.
Neil Robson
Head of Global Equities chez Columbia Threadneedle Investments

A quelles convictions resterez-vous fidèle ?

La production industrielle est en berne – en Allemagne, elle marque un recul de 5% en glissement annuel1 – mais certains signes laissent toutefois penser qu’un retournement du cycle est proche et, en supposant qu’il n’y ait pas de récession, nous anticipons une hausse de 3% l’an prochain pour l’Allemagne. Les entreprises de grande qualité opérant dans des secteurs plus cycliques tireront leur épingle du jeu au moins pendant le premier semestre – les semi-conducteurs et la chimie, par exemple – et malgré la menace d’un durcissement de la réglementation qui plane sur les géants du secteur technologique, nous pensons que le cours de Google pourrait progresser.

Quel sera l’impact de la guerre commerciale pour l’investisseur ?

La croissance bénéficiaire des entreprises de l’indice S&P 500 est de l’ordre de 2% à 3% en glissement annuel, mais ce chiffre pourrait aisément atteindre 12% au cours des douze prochains mois1, d’autant qu’il est fort peu probable que la Fed resserre sa politique en cette année électorale. En cas d’accord commercial entre les états-Unis et la Chine, quelle que soit son ampleur, les bénéfices pourraient progresser bien plus fortement encore.

1 Source : Bloomberg 2019


Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.