Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Pensez aux risques de taux d'intérêt

Franklin Templeton

Quelle diversification privilégier en 2020 ?

Les investisseurs internationaux sont confrontés à des conditions inédites d’ordre économique, politique et sur les marchés financiers, lesquelles risquent de plonger le monde dans une période pleine d’incertitudes. Nous portons une attention particulière à un ensemble de préoccupations majeures, notamment : (1) l’accroissement des risques géopolitiques et des tensions commerciales ; (2) la montée du populisme et de la polarisation politique ; (3) la politique débridée de déficit budgétaire dans les pays développés ; (4) les pressions inflationnistes sous-estimées aux États-Unis ; et (5) le bas niveau des taux directeurs qui incite les investisseurs à se tourner vers les actifs risqués, entraînant une survalorisation de nombreux segments du marché. Bien que l’année à venir s’annonce incertaine, nous décelons néanmoins des opportunités significatives en termes d’investissement. Les investisseurs doivent, selon nous, se préparer à relever les défis qui se profilent en 2020, en privilégiant les allocations susceptibles d’offrir une réelle diversification face aux risques fortement corrélés.

Les faibles rendements des bons du Trésor américain nous semblent extrêmement vulnérables à un éventuel choc de taux compte tenu de l’accroissement du déficit budgétaire et de la dette. Les risques d’inflation demeurent en outre largement sous-estimés par les marchés au regard de la tension exceptionnelle du marché de l’emploi aux États-Unis découlant de la restriction de l’immigration et des ruptures de la chaîne d’approvisionnement. De plus, des menaces pèsent sur la capacité de la Fed à répondre aux fortes anticipations d’assouplissement monétaire déjà prises en compte sur l’ensemble de la courbe des taux américaine. L’accélération de l’inflation pourrait mettre les marchés dans la position délicate de devoir s’adapter à une politique monétaire moins accommodante qu’escompté. La Fed peut parfaitement contrôler les taux à court terme, mais elle ne peut pas toujours maîtriser les pressions économiques et techniques sur la partie longue de la courbe. Nous anticipons une pentification de la courbe de rendement américaine à l’horizon des prochains trimestres à mesure que les taux d’échéances plus lointaines progressent. Les investisseurs gagneraient, selon nous, à diversifier leurs portefeuilles face aux risques de taux que comportent les différentes classes d’actifs.

Marchés émergents : incontournables pour trouver du rendement ?

Nous continuons de déceler du potentiel sur certains marchés émergents, mais veillons à adapter la taille de nos positions et à les couvrir en fonction des risques particuliers. Nous réduisons d’une manière générale le risque global des allocations aux marchés émergents au niveau de nos stratégies, tout en veillant à protéger les composantes alpha particulières via différentes couvertures.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.