Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Les actions, une protection par rapport à l’inflation?

Vincent Juvyns, Global Market Strategist chez J.P. Morgan Asset Management

J.P. Morgan Asset Management

Très souvent, les bénéfices des entreprises ont positivement surpris en 2021, notamment par leur niveau nettement plus élevé qu'en 2020, année marquée par une mise à l’arrêt de l’économie en raison de la pandémie de coronavirus. Que prévoyez-vous pour 2022?

La croissance bénéficiaire des entreprises devrait retomber à un niveau de 8 à 10%, légèrement supérieur à la moyenne des 10 dernières années. Elle devrait donc continuer à soutenir les marchés d’actions en 2022, même si leur performance devrait être quelque peu inférieure à la croissance bénéficiaire. Nous sommes dès lors positifs sur les marchés d’actions, d’autant plus qu’ils offrent potentiellement une bonne protection par rapport à la remontée de l’inflation.

En raison des problèmes en Chine et de la propagation du coronavirus, 2021 a été une mauvaise année pour les investisseurs dans les pays émergents. Peuvent-ils espérer une reprise?

À moyen et long terme, nous sommes très positifs sur les émergents et la Chine.
Vincent Juvyns
Global Market Strategist chez J.P. Morgan Asset Management

Nous restons prudents à court terme vis-à-vis des pays émergents, compte tenu notamment de leur plus faible taux de vaccination au Covid-19 et des resserrements monétaires qui y sont opérés pour lutter contre l’inflation. À moyen et long termes, nous sommes en revanche très positifs sur les émergents et la Chine. À nos yeux, la baisse des indices émergents et chinois en 2021 est une opportunité pour les investisseurs à long terme.

Après des décennies de baisse des taux d'intérêt, cette tendance semble s'inverser. Pensez-vous que les taux d'intérêt continueront d’augmenter? Et qu'est-ce que cela signifie pour l’investisseur obligataire?

Les taux devraient augmenter graduellement dans le courant de 2022. Nous anticipons un taux à 10 ans supérieur à 2% aux États-Unis et légèrement positif en Allemagne d’ici à septembre 2022. Cela devrait peser sur les marchés obligataires. Nous privilégions donc les obligations à haut rendement et les obligations convertibles affichant des maturités plus courtes et des rendements plus élevés que les obligations souveraines, ainsi que la dette gouvernementale chinoise libellée en renminbi.

Cette communication commerciale et les opinions qu’elle contient ne constituent en aucun cas un conseil ou une recommandation en vue d’acheter ou de céder un quelconque investissement ou intérêt y afférent. Il est à noter par ailleurs que la valeur d’un investissement et les revenus qui en découlent peuvent évoluer en fonction des conditions de marché et que les investisseurs ne sont pas assurés de recouvrer l’intégralité du montant investi. La performance et les rendements passés ne préjugent pas des résultats présents ou futurs. Aucune certitude n’existe quant à la réalisation des prévisions. J.P. Morgan Asset Management est le nom commercial de la division de gestion d’actifs de JPMorgan Chase & Co et son réseau mondial d’affiliés. La Politique de confidentialité est disponible sur le site www.jpmorgan.com/emeaprivacypolicy. Publié en Europe par: JPMorgan Asset Management (Europe) S.à r.l. 09fw211511180439

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.