Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Nous restons vigilants cet été

Marc Danneels - Chief Investment Officer

Vacances, j’oublie tout… L’été s’annonce-t-il serein pour les investisseurs ?

Cet été, il est peu probable que les marchés financiers se mettent en mode vacances. Les investisseurs doivent donc s’attendre à des périodes de forte volatilité. Les raisons ne manquent pas pour connaître d’importantes fluctuations : la perspective d’un ralentissement de la croissance économique mondiale, une éventuelle aggravation des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine qui pourrait toucher d’autres régions (comme l’Europe), sans oublier les risques (géo)politiques. L’été s’annonce chaud en tout cas de ce côté-ci de l’Atlantique. L’incertitude quant à l’issue du processus du Brexit va s’intensifier à mesure que la date butoir du 31 octobre se rapproche. Et il n’est pas impossible que les autorités européennes et le gouvernement Conte croisent à nouveau le fer à propos du déficit budgétaire croissant de l’Italie.

De surcroît, les marchés financiers sont à nouveau plus sensibles au risque en général. Ils observent que les États-Unis et l’Europe sont déjà bien avancés dans le cycle économique et que l’effet des injections de liquidités, opérées pendant des années par les autorités monétaires des deux grandes zones, diminue - même si la Fed a annoncé suspendre sa série de relèvements de son taux directeur pour le restant de l’année.

Les marchés reviennent ainsi aux fondamentaux économiques. Pour les investisseurs, il s’agit donc plus que jamais de s’en tenir aux principes de base des placements boursiers : s’abstenir de pratiquer le " market timing " mais, au contraire, rester investis selon l’horizon de placement visé. À l’instar de ce qui s’est passé au dernier trimestre de 2018 et au premier trimestre de 2019, nous nous attendons à une succession de périodes de correction et de redressement.

Dans le contexte actuel du marché, marqué par une variété d’opportunités d’investissement mais aussi de risques, la diversification portera davantage ses fruits, tant au niveau des régions que des différentes classes d’actifs. Pour finir, nous recommandons de ne pas acheter " le marché " mais des entreprises au sein de ce marché. De bonnes opportunités continueront à se présenter mais il faudra se montrer sélectif et opter pour une gestion active.

Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.