Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

DELA a préféré la confiance au contrôle

Ludo Verstraete, HR Director de DELA

Le spécialiste des assurances obsèques DELA a tiré les leçons de la pandémie. Des leçons dont il s’est inspiré pour adopter la politique de télétravail qui lui permettra de remettre rapidement le pied à l’étrier après la crise.

Grâce à son expérience en tant qu’officier dans l’armée, Ludo Verstraete, HR Director de DELA, sait à quel point il est important de motiver les collaborateurs pendant les périodes difficiles en leur offrant des perspectives. “Nous avons rapidement instauré un groupe de travail ‘post-coronavirus’ avec des collaborateurs issus de tous les départements de l’entreprise. Cela fait naître une énergie considérable, les collaborateurs se sentent impliqués, ils veulent s’exprimer. Les choses reviendront un jour à la normale et cela fait du bien de participer à la réflexion.”

À l’occasion de ces ateliers, tous les collaborateurs ont pu s’exprimer sur la nouvelle politique de télétravail. “Nos valeurs – implication, esprit d’entreprise et intégrité – ne sont pas des mots creux affichés sur notre site internet: elles sont inscrites dans notre ADN. Nous ne travaillons pas sur la base du contrôle mais de la confiance. C’est l’un des fondements de notre politique de télétravail. Si une direction refuse de lâcher prise, il est difficile de mettre sur pied une politique de télétravail efficace."

Si la direction refuse de lâcher prise, il est difficile de mettre sur pied une politique de télétravail efficace.
Ludo Verstraete
HR Director de DELA


Réunions-promenades

“Les RH doivent traiter les collaborateurs comme des adultes capables de prendre des décisions, et comprendre que la plupart d’entre eux sont de bonne volonté. Il faut mettre fin à toutes ces petites règles. Et oublier le one-size-fits-all. C’est dépassé.” Telle est la leçon que Ludo Verstraete a retenue de Lucy Adams, ancienne directrice des ressources humaines de la BBC. Il s’est inspiré de cette philosophie pour mettre au point la politique de télétravail de DELA.

L’un des points de départ de cette politique est que personne n’est obligé de venir au bureau un certain nombre de jours ou d’heures. “Nous nous mettons d’accord en toute confiance mais avec des obligations de résultats. Car le travail doit être accompli, même s’il revient aux collaborateurs de décider quand et comment ils procèdent.”

“Ensuite, notre culture d’entreprise doit conserver toute son importance. Nous ne voulons pas que cette situation la réduise à néant. Et c’est un défi! Nous nous voyons moins, nos liens se relâchent… C’est pourquoi les managers doivent faire en sorte que les collègues continuent à se rencontrer physiquement dans le cadre d’activités amusantes ou pour une session de brainstorming autour d’un projet. C’est à eux de choisir la manière dont ils se rencontrent – dans le respect des règles en vigueur en matière de lutte contre le coronavirus, bien entendu. Certains ont organisé des réunions-promenades et des quizz, nous avons chanté et tenu des séances ‘petit-déjeuner’ avec des membres de la direction. La créativité n’a pas de limite.”

En plus du bien-être psychologique, le bien-être physique a toute sa place dans une politique de télétravail. “Nous investissons dans du matériel de bureau et le livrons au domicile de nos collaborateurs”, conclut Ludo Verstraete. “En combinaison avec un dédommagement ad hoc, ils peuvent ainsi disposer d’un lieu de travail confortable à la maison.”

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.