Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

“L’embauche par références: un système efficace mais à certaines conditions”

Certaines entreprises récompensent leur personnel par une prime lorsqu'elles embauchent un nouvel employé par leur intermédiaire. Comment exploiter au mieux ce système? “Ne versez pas une prime de parrainage trop élevée et ne vous concentrez pas sur l'aspect pécuniaire”, conseille Xavier Baeten, professeur de Reward & Sustainability à la Vlerick Business School.

La plupart des salariés savent exactement de quels nouveaux talents leur entreprise a besoin. Et parfois, ils connaissent personnellement le candidat idéal pour un emploi donné. L'employeur peut encourager cette méthode de recrutement en accordant une prime aux employés qui font entrer de nouvelles personnes dans l'entreprise.

“Les études démontrent que ce système fonctionne”, déclare Xavier Baeten. “Souvent, les employés recommandent des personnes hautement qualifiées, ce qui est positif pour l'entreprise. Ces personnes restant plus longtemps, cela rend la prime de parrainage très rentable. Et lorsque la personne de leur réseau est embauchée, les employés se sentent plus impliqués dans l'entreprise.”

Quelques précautions

Plusieurs aspects de ce système méritent cependant qu'on y prête attention. Tout d'abord, les entreprises ne doivent pas fixer le montant de la prime à un niveau trop élevé. “Un montant de 250 ou 500 euros est préférable à 2.500 euros, par exemple. De cette façon, les collaborateurs ont le sentiment qu'ils contribuent à l'évolution de l'entreprise et ne sont pas motivés uniquement par l'argent.”

Souvent, les employés recommandent des personnes hautement qualifiées, ce qui est positif pour l'entreprise. Ces personnes restant plus longtemps, cela rend la prime de parrainage très rentable.

Xavier Baeten
professeur de Reward & Sustainability à la Vlerick Business School

La prime de parrainage ne doit pas nécessairement être versée en espèces. Les primes que les personnes peuvent allouer à une dépense déterminée (dans le cadre d'un plan cafétéria, par exemple) sont certes plus intéressantes d'un point de vue fiscal, mais elles présentent un autre avantage: “Une somme d'argent avec laquelle vous pouvez acheter un smartphone ou un vélo électrique pour un usage quotidien marquera davantage les esprits qu'un montant qui apparaît soudainement sur votre compte – ce dernier vous procure un sentiment de bien-être instantané mais qui s'estompe tout aussi rapidement.”

Inconvénients et optimisation

L'offre d'une prime de parrainage présente des inconvénients. Les recherches montrent que ce système rend l'entreprise moins crédible. Les étudiants de dernière année seraient moins attirés par les entreprises qui récompensent les recommandations des employés. “Ne le criez donc pas sur tous les toits: communiquez uniquement en interne au sujet de l’attribution de cette prime”, souligne Xavier Baeten.

Enfin, les entreprises doivent prendre en compte la diversité. “Une étude montre que les hommes recommandés par des employés en place reçoivent souvent un salaire de départ plus élevé que les femmes. Il conviendrait peut-être d'évaluer les références en termes de diversité, afin de maintenir l'équilibre entre employés masculins et féminins dans l'organisation.”

Lire également
Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.