Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Le projectsourcing peut-il combler les pénuries sur le marché du travail?

L'outsourcing a longtemps été synonyme de sous-traitance d'activités commerciales. Aujourd'hui, il est considéré comme une réponse aux nombreux défis du marché du travail. Qu’en est-il réellement?

En février, Federgon, la fédération des prestataires de services RH, a publié le livre blanc Talent et savoir-faire pour faire face aux pénuries. On y découvre que le projectsourcing adopte de nombreuses formes et appellations: prestation de services, sous-traitance, consulting, contracting, détachement, outsourcing, payrolling, free-lances…

“En fait, le projectsourcing permet aux entreprises de confier à des spécialistes externes des projets pour lesquels elles ne disposent pas de l'expertise en interne”, éclaire Kristoff Temmerman, directeur chez TriFinance et président du comité projectsourcing chez Federgon.

Relance

Selon le livre blanc de Federgon, le projectsourcing apporte une contribution importante à la reprise de l'économie et aux défis du marché du travail. “Nous sommes convaincus que le projectsourcing aidera à atteindre l'objectif d'un taux d'emploi de 80% d'ici à 2030”, confie Kristoff Temmerman.

Nous sommes convaincus que le projectsourcing aidera à atteindre l'objectif d’un taux d'emploi de 80% d'ici à 2030.
Kristoff Temmerman
directeur chez TriFinance et président du comité projectsourcing chez Federgon

Il insiste notamment sur la flexibilité que le projectsourcing assure aux entreprises. “Dans un environnement en mutation rapide, les entreprises veulent être et rester agiles, y compris en termes d'aptitudes et de compétences. Pour cela, elles s'appuient, entre autres, sur une main-d'œuvre flexible. Le projectsourcing a ici tout son intérêt.”

Grâce au projectsourcing, il est possible de bénéficier d’une expertise sans que l'entreprise ait à supporter les risques et les coûts d'un recrutement direct. Un argument décisif pour nombre d’entre elles. “Le projectsourcing répond aux besoins des employeurs de manière rentable.”

Le livre blanc Talent et savoir-faire pour faire face aux pénuries peut être consulté sur le site Web de Federgon.

Tremplin

Le projectsourcing peut également profiter aux collaborateurs eux-mêmes. Les employés d'âge moyen l'utilisent pour donner une nouvelle orientation à leur carrière. “Grâce à un accompagnement et à un coaching intensifs, nous parvenons ainsi à faire évoluer les personnes vers d'autres emplois et secteurs”, indique Kristoff Temmerman.

Les jeunes en fin de scolarité y gagnent eux aussi. “Pour les young potentials qui veulent s'orienter sur le marché du travail et avoir un aperçu concret des emplois et des secteurs qui les attendent, le projectsourcing est un tremplin idéal!”

Cadre juridique

Durant les premières années, on ne savait pas clairement à qui incombait la responsabilité des experts flexibles. “Depuis 1987, il existe un cadre juridique au projectsourcing, qui permet aux entreprises spécialisées de déployer leurs collaborateurs chez les clients: il s’agit de l'article 31”, précise Kristoff Temmerman. Cet article définit clairement le statut d'employeur de la société de projectsourcing.

“Le détachement de travailleurs – à l'exception du travail temporaire – n'est pas autorisé en Belgique. Avec le détachement, c'est le client qui gère la relation de travail. Dans le cas du projectsourcing, les employés sont inscrits sur le payroll de la société de projectsourcing, qui agit en tant qu'employeur de la main-d'œuvre flexible. Les sociétés de projectsourcing se chargent en effet de la sélection, du recrutement et de la formation de ces employés, leur fournissent un feed-back et coordonnent leurs missions. Ces dernières années, on a prêté davantage d’attention au bien-être des collaborateurs des projets, et des investissements ont été consentis pour accroître ce bien-être par le biais d'une assistance et d’un coaching.”

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.