Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Qui aide les PME à économiser de l’argent?

Ont-elles des dépenses excessives? Comment peuvent-elles économiser sur certains coûts sans perdre en qualité? Autant de questions auxquelles de nombreux dirigeants de PME sont confrontés. Et il n'y a pas de réponse standard.

Les PME sont parfois appelées “l'épine dorsale de notre économie”. Malgré leur rôle important, elles sont souvent confrontées à un manque de ressources stratégiques au sein de leur propre structure, ce qui peut constituer un handicap à long terme.

“Un certain poste de coûts sera indispensables à une PME mais pas à une autre”, entame Stefanie De Bruyckere, chargée de cours au département de gestion financière de la haute école HOGENT. “Pour savoir si un poste de coûts est excessif, il faut avoir une vue d'ensemble de la situation et de la valeur ajoutée qu'il apporte à l'entreprise. Ce n'est qu'alors que vous pouvez intervenir.”

Il est essentiel, pour les entreprises, d'obtenir un bon aperçu de leur santé financière afin de pouvoir prendre des décisions fondées et de rester compétitives. Or, il s'agit d'une matière complexe, pour laquelle les PME ne disposent pas toujours de l'expertise en interne.

Le comptable peut faire plus que vous ne pensez

C'est pourquoi le dialogue avec un conseiller, tel qu'un comptable externe, est précieux. Stefanie De Bruyckere a mené des recherches sur le rôle des comptables externes en tant que prestataires de services pour les PME. “Il arrive que les petites entreprises manquent de l'expertise interne nécessaire pour analyser certains chiffres. Elles feront donc plus fréquemment appel à des comptables externes. Grâce à leur objectivité, ceux-ci portent un regard neuf sur les chiffres et les activités.”

Le rôle du comptable reste perçu de manière assez traditionnelle: traitement des factures, préparation des comptes annuels, obligations fiscales, etc. Pourtant, il ne se limite pas à ces tâches, loin de là.
Stefanie De Bruyckere
hargée de cours au département de gestion financière de la haute école HOGENT

Tout cela semble très logique. Pourtant, les PME y ont encore peu recours, selon l'étude. “Le rôle de l'expert-comptable reste perçu de manière assez traditionnelle: traitement des factures, préparation des comptes annuels, obligations fiscales, etc.”, note la spécialiste. “Pourtant, il ne se limite pas à ces tâches, loin de là.”

Les comptables externes sont de véritables prestataires de services, à plus forte raison pour les petites entreprises. “Ils possèdent le savoir-faire et l'expertise pour fournir des conseils commerciaux supplémentaires. En fait, ils jouent un rôle-clé dans le paysage des PME belges!”

Business plan

La première étape majeure, pour une entreprise, c'est le lancement. Les starters sont encouragés à élaborer un business plan. Une réflexion préalable approfondie à ce sujet est un ingrédient essentiel de la réussite. “Les résultats de nos recherches montrent qu'un business plan de qualité aide réellement l'entrepreneur débutant à suivre les indicateurs cruciaux la première année et à prendre des décisions”, déclare Stefanie De Bruyckere.

Les comptables externes peuvent apporter une aide précieuse à cet égard. Même après la phase de démarrage, la collaboration entre le comptable et la PME recèle une vraie valeur ajoutée. “À condition qu'il y ait compréhension mutuelle”, souligne la chercheuse.

Poser les bonnes questions

“D'une part, le chef d'entreprise doit bénéficier de connaissances de base en comptabilité et en fiscalité afin de pouvoir poser les bonnes questions et d’engager un dialogue constructif avec son conseiller. De l'autre, le comptable doit avoir une bonne compréhension de la vision personnelle de l'entrepreneur. Ce n'est qu'à ces conditions qu'ils pourront atteindre leur objectif commun: assurer la survie de l'entreprise et sa santé financière.”

Si le point de vue objectif du conseiller externe s’avère judicieux, l'entrepreneur peut prendre des décisions en se fondant sur des arguments objectifs. “Il s'agit d'un dialogue constructif”, conclut Stefanie De Bruyckere. “En fin de compte, bien sûr, c'est au dirigeant de la PME qu'il revient toujours de poser les choix financiers.”

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.