Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"La Polestar 1 est la première voiture que l'on peut payer en œuvres d'art"

Thomas Ingenlath, CEO de Polestar

La marque automobile de premier plan Polestar offre aux amateurs d'art la possibilité de payer leur Halo Car avec des œuvres d’art en leur possession. “La voiture est faite à la main et tangible, tout comme une œuvre d'art”, avance Thomas Ingenlath, CEO de Polestar.

Au sein de l'industrie automobile, Polestar ne se contente pas de repousser les limites en matière de conception, d'ingénierie et de technologie. Le constructeur suédois de voitures électriques haute performance se distingue également par sa stratégie de marque et de marketing unique. La campagne sans précédent Art for Art le prouve à merveille elle donne aux acheteurs potentiels la possibilité de payer la Polestar 1 (à partir de 158.500 euros) avec de l'art. “La série de voitures Polestar 1 entre dans sa dernière année de production”, précise Nils Rylén, Head of Marketing chez Polestar. “C'est pourquoi, en avril, nous avons dévoilé une version spéciale au Salon international de l'industrie automobile de Shanghai.”

Polestar 1

L'art sur roues

“Cette voiture est une véritable œuvre d'art, conçue avec passion et fabriquée à la main”, souligne encore Nils Rylén. “Son extérieur mat et doré, avec des surpiqûres dorées assorties à l'intérieur, la rend vraiment unique.” Polestar ne construira pas plus de 25 exemplaires de cette édition spéciale. Quelques-unes sont éligibles à l'initiative Art for Art, tout comme les versions classiques de la Polestar 1. Les voitures de cette série deviendront bientôt de véritables objets de collection. “Un journaliste automobile canadien bien connu l'a très bien décrit: dans 20 ans, la Polestar 1 sera considérée comme l'hybride haut de gamme qui a contribué à réellement amorcer la transition des moteurs à combustion vers la mobilité électrique.”

La voiture est une véritable œuvre d'art, conçue avec passion et fabriquée à la main.
Nils Rylén
Head of Marketing chez Polestar

Un célèbre conseiller artistique

Ceux qui veulent acheter la voiture avec des œuvres d’art peuvent soumettre des images et des informations sur leurs pièces en ligne. Les peintures, sculptures, photographies et installations seront toutes prises en considération. Le conseiller artistique renommé Theodor Dalenson – qui a été membre du conseil d'administration du Moderna Museet de Stockholm ainsi que du musée et de la fondation Guggenheim, entre autres – évaluera les œuvres proposées en collaboration avec Polestar.

Au fil du temps, de nombreuses transactions artistiques importantes ont été menées en dehors du marché de l'art traditionnel. “Pendant des siècles, le commerce de l'art s'est fait principalement entre les artistes et les mécènes”, éclaire Theodor Dalenson. “Des peintres comme Picasso échangeaient des croquis contre des repas au restaurant.” L'initiative de Polestar, en définitive, est le prolongement naturel de cette tradition consistant à utiliser l'art comme moyen de paiement pour l'achat d'objets de valeur.

Des maisons renommées

Si les œuvres d'art sont jugées pertinentes, elles font l'objet d'une évaluation externe par Sotheby's ou Phillips, les deux plus grandes maisons de vente aux enchères au monde. “L'intention est ensuite de vendre ces œuvres par l'intermédiaire de ces maisons de vente aux enchères, ou de marchands représentant les artistes”, détaille Nils Rylén. Les maisons de vente aux enchères fonctionnent de manière totalement indépendante. “Elles utilisent les mêmes procédures que pour les autres transactions, et vérifient la valeur des œuvres d'art ainsi que leur authenticité.”

J'aime l'idée que des artistes et des collectionneurs paient une Polestar 1 avec de l'art.
Thomas Ingenlath
CEO de Polestar

“Les maisons de vente aux enchères s’impliquent dans ce processus parce qu'elles trouvent la démarche de Polestar passionnante et révolutionnaire”, explique Nils Rylén. Une première mondiale, pour ainsi dire. “J'aime l'idée que des artistes et des collectionneurs achètent une Polestar 1 avec de l'art”, conclut Thomas Ingenlath, CEO de Polestar. “La voiture est faite à la main, elle est précieuse et tangible, tout comme une œuvre d'art. Nous pensons qu'il s'agit d'une manière unique de la placer sous le feu des projecteurs avant que sa production ne s'achève cet automne.”

Nils Rylén, Head of Marketing chez Polestar

L'initiative Art for Art de Polestar se poursuit jusqu'au 15 août 2021. Les soumissions se font par le biais de polestar.com/art/

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.