Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Notre service de gestion de flotte recevait 1.800 courriers par jour: ce flux est nettement moindre aujourd'hui"

Dominique Moons, Business Unit Manager SAP chez Ordina et Johan Steppe, Portfolio Director chez Ordina

Si les entreprises veulent rester pertinentes, elles doivent concevoir des customer journeys pour leurs clients mais aussi pour leurs employés, estiment Johan Steppe et Dominique Moons chez Ordina.

Les experts d'Ordina aident les entreprises du Benelux dans leur transformation numérique depuis près de 50 ans. Un demi-siècle au cours duquel le paysage technologique a changé, tout comme notre façon de travailler.

Le majordome numérique aide les collaborateurs à éviter les tâches répétitives.
Johan Steppe
Portfolio Director chez Ordina

“Quiconque ose reconsidérer l'organisation actuelle de certaines tâches pourra saisir des opportunités à long terme”, affirme Dominique Moons. En tant que Business Unit Manager SAP chez Ordina, il observe quotidiennement de quelle façon les entreprises sont confrontées à des changements externes et internes. “Si vous ignorez ce phénomène pendant trop longtemps, votre équipe se démotive et les gens commencent à se cacher derrière les processus lorsqu’un grain de sable vient gripper la mécanique. L'accélération numérique que nous connaissons actuellement est une chance fantastique de faire évoluer les gens vers des rôles dotés d’une réelle valeur ajoutée.”

Majordome numérique

L'automatisation des tâches répétitives est une bonne chose, bien entendu. Mais les employés placent aussi la barre toujours plus haut pour les outils numériques développés par leur employeur. “Nous sommes habitués à l'expérience utilisateur d'applications intelligentes comme Spotify et Netflix”, pointe Dominique Moons. “Il faut être capable d'apporter cette expérience sur le lieu de travail.”

Nous sommes habitués à l'expérience utilisateur d'applications intelligentes comme Spotify et Netflix. Il faut être capable d'apporter cette expérience sur le lieu de travail.
Dominique Moons
Business Unit Manager SAP chez Ordina

“En collaboration avec KBC, nous avons développé un majordome numérique qui aide les employés du groupe à éviter les tâches répétitives”, illustre Johan Steppe, Portfolio Director chez Ordina. “Si un employé est malade, il peut le signaler en appuyant simplement sur un bouton. Ensuite, les collègues qui doivent être informés le sont automatiquement, les salles de réunion et les places de parking réservées sont libérées, les certificats médicaux transmis, etc. Nous avons élaboré plusieurs journeys idéaux pour ces moments spécifiques. Lorsque les employés se connectent le matin, ils voient immédiatement apparaître leurs trois tâches les plus importantes de la journée. Ces fonctions sont intégrées dans les canaux sur lesquels les employés sont actifs.”

Le numérique peut-il être humain?

Dans une série de tables rondes, nous jetons un pont entre la technologie et divers aspects du monde des affaires.

 À l’occasion de notre première table ronde, Souzanna Bandos (Actiris), Carole Delava (Carrefour), Henri Gillard (Terumo Europe) et Cédric Cauderlier (Mountainview) évoquent la relation entre les RH et la technologie. Comment celle-ci améliore-t-elle la productivité? Quelles technologies sont réellement utiles et aident les RH à s’améliorer? Et qu'en est-il des côtés sombres de la technologie?

Regardez le débat complet

Focus sur l'enveloppe

Ce sont des outils comme ceux-ci qui tout à la fois positionneront les entreprises comme des employeurs innovants et réduiront la charge de travail du back-office. “Chez Ordina, nous voulons rendre notre parc automobile nettement plus écologique”, avance Johan Steppe. “Rien qu'en Belgique, nous aurons 100 voitures électriques cette année. Ceci dit, il y a plus de barrières parmi les employés qu’on pourrait le penser. Ils se posent des questions sur les bornes de recharge, par exemple, ou sur le fonctionnement de ces véhicules en voyage. C'est pourquoi nous avons développé un robot conversationnel apte à suivre toutes ces questions. Notre service de gestion de flotte recevait 1.800 courriers par jour: ce flux est nettement moindre aujourd’hui, et nous pouvons nous consacrer à l'écologisation de l'entreprise. C'est une situation gagnant-gagnant pour tout le monde.”

De nombreuses start-up entrevoient un vide sur le marché et commencent à développer des logiciels RH. Aux yeux de Johan Steppe et Dominique Moons, cependant, une entreprise doit voir plus loin que ces applications: “Ces acteurs disruptifs opèrent un travail de pionnier, c’est vrai, mais ils se concentrent souvent sur un seul aspect. En tant qu'entreprise, il faut se focaliser sur ce que nous appelons ‘l'enveloppe’, la couche supérieure qui relie tout. Dans chaque entreprise, plusieurs systèmes technologiques se côtoient: pour l'enregistrement des heures, la réservation des salles de réunion, le payroll, la communication interne… L'enveloppe agit comme un maître de cérémonie qui connecte tous ces systèmes. En innovant intelligemment et en simplifiant les processus, nous pouvons rendre les entreprises future-proof.”

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.