Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"L'edge computing est le futur… et il commence aujourd'hui !"

©shutterstock

Selon les estimations, 21 a 50 milliards d’appareils seront reliés à l’Internet en 2025 – c’est l’Internet des objets (Internet of Things, ou IoT). Pourtant, la technologie cloud actuelle n’autorise pas un traitement suffisamment rapide des données. L’Edge Computing remédie à ce problème. Bienvenue dans le futur.

L’un des grands avantages du cloud réside dans les coûts. Grâce au cloud, une entreprise n’est plus obligée d’acheter et de gérer ses propres serveurs : c’est le fournisseur de l’abonnement cloud qui prend en charge leur entretien et leur exploitation.

Pour réduire les coûts au maximum, ces serveurs sont généralement installés dans de grands centres de données qui génèrent des avantages d’échelle. Or, ces centres de données se trouvent souvent à des centaines de kilomètres de l’utilisateur, voire sur un autre continent. Cela engendre des retards (des “latences”) entre l’envoi, le traitement et la réception des données.

L’Edge Computing est la solution

Ces retards constituent un problème pour certaines applications. En effet, l’essor des capteurs et appareils IoT accroît les besoins de traitements rapides de données. La solution ? L’Edge Computing, une technologie qui traite les données aussi près que possible de leur source. De ce fait, les entreprises peuvent traiter et exploiter les données au bon moment et au bon endroit. “Le résultat ? Une meilleure expérience client et un avantage stratégique précieux”, souligne Jan Hoet, Country Sales Director chez Schneider Electric Belgium.

Le retail comme locomotive

Le Retail fait office de précurseur de l’Edge Computing. En collectant et en traitant rapidement les données, les entreprises de distribution apprennent à mieux connaître leurs clients et améliorent l’expérience d’achat.

“Grâce à l’edge computing, une enseigne pourra envoyer des promotions personnalisées sur le smartphone d’un client dès qu’il pénètre dans un magasin.”
Jan Hoet
Country Sales Director chez Schneider Electric Belgium

Prenez l’exemple d’une chaîne de prêt-à-porter qui possède des centaines de magasins. “Grâce à l’Edge Computing, elle peut envoyer des messages, des offres et des promotions personnalisées sur le smartphone du client dès que celui-ci pénètre dans un magasin”, illustre Jan Hoet. “Ou proposer aux clients d’essayer virtuellement des articles, de passer commande et de prendre des photos dans la cabine d’essayage grâce à un miroir électronique et un Local Edge.”

Plus rapide et plus sûr

Cette approche Edge Computing présente deux grands avantages : le traitement des données est à la fois plus rapide et plus sûr. “Souvent, on ne peut pas conserver les données sensibles des clients n’importe où dans le cloud”, avance Jan Hoet. “En les stockant au niveau local, l’entreprise satisfait beaucoup plus aisément aux règles strictes du RGPD.”

Standardisation

La standardisation des solutions Edge Computing est cruciale pour rendre la technologie rapidement opérationnelle dans plusieurs scénarios, au sein de nombreuses entreprises et sur un maximum de sites. Et c’est exactement ce sur quoi mise Schneider Electric, non seulement avec l’acquisition de la marque APC (American Power Conversion), mais aussi via des partenariats avec des entreprises technologiques comme Cisco, Lenovo, HP, Scale et Dell. “Le grand nombre de combinaisons de produits hardware et logiciels prêtes à l’emploi rendent nos solutions Edge Computing uniques”, assure Jan Hoet.

La force des partenariats

Ces partenariats avec d’autres entreprises technologiques spécialisées garantissent une facilité d’installation, d’utilisation et d’entretien optimale des produits. En outre, ce savoir-faire combiné et sa propre plateforme EcoStruxure permettent à Schneider Electric de créer rapidement une plus-value pour ses clients.

“Par exemple avec les faibles frais d’entretien liés à la maintenance prédictive, l’enregistrement et le traitement stratégiques de données via l’IA, l’intégration en toute sécurité de l’installation Edge Computing dans le réseau d’entreprise, etc.”, conclut Jan Hoet. “L’Edge Computing est le futur… et il commence aujourd’hui ! Non seulement pour les chaînes de distribution et les supermarchés, mais aussi pour l’industrie, les entreprises de télécommunications… Et la 5G va encore accélérer cette évolution.”

Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.