Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Les femmes et les jeunes adultes s'intéressent de plus en plus aux investissements

Marie-Noëlle De Greef, Senior Consultant chez Schroders Belgium

Les profils des clients investisseurs évoluent. C'est ce qui ressort de la dernière Schroders Belgian Investor Survey, une enquête menée auprès de 1.000 Belges par AQ Rate pour le compte du gestionnaire d'actifs Schroders. “Les femmes sont de plus en plus nombreuses à vouloir prendre en main leurs investissements futurs”, observe Marie-Noëlle De Greef, Senior Consultant chez Schroders Belgium.

Quelque 41% des Belges de moins de 35 ans sont intéressés par les investissements dans des fonds. C'est nettement plus que la moyenne tous groupes d'âge confondus (28%). “Le fait que l'investissement soit devenu plus accessible via des applications et qu'il soit déjà possible à partir de petits montants n’y est sans doute pas étranger”, analyse Wim Nagler, Head of Institutional Relations Benelux chez Schroders. “Les jeunes réalisent également qu'ils doivent s'occuper eux-mêmes de leurs finances, par exemple pour assurer leur retraite.”

Davantage de femmes

De plus en plus de femmes s'intéressent aux investissements. “C’est une évolution positive”, estime Marie-Noëlle De Greef, Senior Consultant chez Schroders. Alors que la gestion d'actifs financiers et l'investissement dans des fonds étaient autrefois une affaire d'hommes, les femmes se disent désormais aussi impliquées que les hommes dans ce domaine: 28% des femmes envisagent d'investir dans des fonds communs de placement au cours des 12 prochains mois, contre 29% pour les hommes.

“Les femmes sont plus intéressées par l'impact positif potentiel d'un investissement sur la société.”

Marie-Noëlle De Greef
Senior Consultant chez Schroders Belgium

Une communication neutre

Wim Nagler, Head of Institutional Relations Benelux chez Schroders

Bien que près de 28% des femmes belges souhaitent investir à court terme, la majorité n'ont pas encore pris de décision en ce sens, en raison d'un manque d'informations. “Il est essentiel que le monde financier ne communique plus ces informations de manière unilatérale, en s'adressant principalement aux hommes”, souligne Wim Nagler.

Schroders plaide ainsi en faveur d'une communication non sexiste, destinée à tous les investisseurs: “On recourt trop souvent à des métaphores sportives, avec des gagnants et des perdants, ou des déclarations du type ‘mon portefeuille offensif affiche des bénéfices’.” Or, les femmes se sentent moins interpellées par ce type d'affirmations. “Elles s'attachent davantage aux attentes à long terme et à l'impact positif potentiel d'un investissement sur la société ou sur leur famille.”

Un optimisme prudent

Dans le contexte actuel, la plupart des investisseurs sont prudents. “Ils n’en restent pas moins ouverts aux fonds d'investissement qui correspondent à leurs valeurs”, nuance Marie-Noëlle De Greef. “À condition de recevoir les bons conseils, en premier lieu de leur banquier et de spécialistes tels que le gestionnaire d'actifs Schroders.”

“Les Belges sont prêts à s'éloigner du compte d'épargne traditionnel, même s'ils demeurent prudents dans le contexte macroéconomique incertain que nous connaissons.”

Wim Nagler
Head of Institutional Relations Benelux chez Schroders

Tant les Wallons que les Flamands s'intéressent aux investissements… mais pas forcément avec la même ampleur. “C'est lié à la différence de pouvoir d'achat entre ces deux régions”, conclut Wim Nagler. “Il est en tout cas positif que les Belges soient prêts à s'éloigner du compte d'épargne traditionnel, même si d'autres signes de reprise sont nécessaires.”

À propos de Schroders

Schroders est un gestionnaire patrimonial spécialisé qui dispose d’un des plus grands réseaux mondiaux de son secteur. Plus de 365 gestionnaires de portefeuille et analystes sont impliqués dans le développement et la commercialisation de solutions d’investissement transparentes et axées sur les besoins de la clientèle.

Vous souhaitez en savoir davantage sur la Belgian Investor Survey de Schroders et ce qu’elle implique en matière d’opportunités d’investissement chez Schroders? Rendez-vous sur le site internet www.schroders.be ou contactez votre conseiller en investissement.

WIM NAGLER

Wim Nagler occupe le poste de Head of Institutional Relations Benelux chez Schroders. Il est responsable des activités commerciales et des relations avec les investisseurs institutionnels aux Pays-Bas, en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg. Auparavant, il a travaillé entre autres chez Barclays, Lehman Brothers, BSCC, Accenture, Air Liquide et Shell.

MARIE-NOËLLE DE GREEF

Marie-Noëlle De Greef est Senior Consultant indépendante pour Schroders Belgium. “Facilitatrice de changement” passionnée, elle soutient les transformations afin de libérer le plein potentiel des équipes et des entreprises où les critères ESG (environnement, société et gouvernance) comptent parmi les priorités. Elle a travaillé plus de 20 ans dans le secteur des services financiers, où elle a occupé différentes fonctions. Durant la décennie écoulée, elle a été responsable du développement d’une stratégie d’intégration de la marque et de la communication pour ING en Belgique et aux Pays-Bas.

Informations importantes

Ces informations font partie d’un message commercial.

Schroders décline toute responsabilité pour les erreurs de fait ou d’opinion. Les données fournies ne peuvent en aucun cas être utilisées comme base pour des conseils financiers, juridiques, fiscaux ou d’investissement.

Les opinions et informations contenues dans cet article ne peuvent être utilisées comme base pour des décisions d’investissement individuelles et/ou des décisions stratégiques.

Les performances du passé ne préjugent pas des résultats futurs et pourraient ne pas être répétées.

La valeur des investissements et leurs revenus peuvent aussi bien baisser qu’augmenter et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas le montant initialement investi. À cause des fluctuations des cours de change, la valeur des investissements peut aussi bien baisser qu’augmenter.

Les points de vue et opinions exprimés dans ce document sont ceux des personnes auxquelles ils sont attribués et ne correspondent pas nécessairement aux avis exprimés ou reflétés dans d’autres communications, stratégies ou fonds de Schroders.

Schroders est responsable du traitement de vos données personnelles. Dans notre politique de respect de la vie privée, que vous pouvez consulter sur www.schroders.com/en/privacy-policy, vous trouverez des informations sur la façon dont Schroders peut traiter vos données personnelles. Si vous n’avez pas accès à ce site internet, vous pouvez obtenir notre politique de respect de la vie privée sur simple demande.

À des fins de sécurité, les entretiens téléphoniques peuvent être enregistrés ou écoutés.

Publié par Schroder Investment Management (Europe) S.A., 5, rue Höhenhof, L-1736 Senningerberg, Luxembourg. Registre du commerce luxembourgeois: B 37.799.

Lire également
Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.