Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Les investisseurs jeunes et intelligents privilégient les placements durables

©Shutterstock

Vous craignez qu’un investissement durable porte préjudice à votre rendement? Vous êtes minoritaire, comme le révèle un récente enquête de Schroders. Le groupe de gestion d’actifs a analysé dans le détail l’intérêt croissant que suscite l’investissement durable.

Le changement climatique, le vieillissement de la population et la révolution technologique modifient notre planète, nos valeurs et la manière dont nous investissons. Ces évolutions se reflètent dans l’intérêt croissant que suscitent les fonds d’investissement durables. Ceux-ci investissent dans des entreprises qui réalisent d’excellentes performances environnementales ou sociales démontrables, et qui se préparent aux changements auxquels nous serons bientôt confrontés.

Enquête
Pour analyser cette tendance à la durabilité, le groupe de gestion d’actifs Schroders, l’un des leaders de l’investissement durable, lui a consacré une étude détaillée. Plus de 22.000 investisseurs de 30 pays ont été interviewés dans le cadre de la Schroders Global Investor Study 2018. “Les principales conclusions? Seul un quart de la population mondiale estime qu’un investissement durable porte préjudice aux résultats”, dévoile Wim Nagler, Sales Director chez Schroders pour la Belgique et le Luxembourg.

C’est surtout le manque d’information qui empêche les épargnants d’investir davantage dans des fonds durables
Wim Nagler
Sales Director chez Schroders pour la Belgique et le Luxembourg

“De même, à peine 19% des Belges se préoccupent du fait qu’un investissement durable implique un rendement moindre. Les moins inquiets sont les Japonais (13%), alors qu’en Chine, 30% des investisseurs craignent toujours que la durabilité affecte le rendement.”

Tendance
L’enquête le confirme: l’investissement durable est une tendance qui monte dans le monde. En moyenne, deux tiers des investisseurs ont accru leur investissement dans des produits durables ces cinq dernières années. Ces chiffres varient nettement selon les pays, entre 93% pour l’Indonésie et 32% au Japon. Pour notre pays, c’est 51%.

Conséquence? Les actifs durables représentent une part de plus en plus importante des portefeuilles totaux. “Pour les investisseurs durables, elle atteint en moyenne 37% des portefeuilles”, chiffre Wim Nagler. “Le pourcentage est à peu près identique en Belgique. Aux États-Unis, en revanche, près de la moitié des portefeuilles se composent de produits durables.”

Les jeunes, surtout, optent pour la durabilité. “Dans le monde, 43% des 18 à 24 ans privilégient les investissements durables”, confirme Wim Nagler. “Ce n’est le cas que de 33% des 45 à 54 ans.”

Information
Pour que l’investissement durable puisse réaliser son plein potentiel, plusieurs obstacles devront encore être franchis. Parmi ceux-ci, les performances ne sont pas la préoccupation première. “C’est surtout le manque d’informations qui empêche d’investir davantage dans des fonds durables”, observe Wim Nagler. “Les réclamations portent essentiellement sur le manque d’informations concernant la lutte contre les pots-de-vin et la corruption, la pollution et l’utilisation d’énergies renouvelables.”

Les investisseurs qui jugent leurs propres connaissances meilleures ont dès lors davantage tendance à investir durablement. Au niveau mondial, ces “experts” investissent durablement 42% de leur portefeuille; dans notre pays, ils sont seulement 34%. L’éducation des investisseurs peut donc être la clé de la durabilisation du système financier – une idée qui s’impose auprès des décideurs du monde entier.

“L’attrait de l’investissement durable augmentera à mesure qu’il est mieux compris et gagne en notoriété dans des cercles de plus en plus larges”, conclut Wim Nagler. “Car les épargnants veulent associer le rendement à un impact positif. Le secteur financier et les gouvernements doivent par conséquent intensifier leurs efforts pour informer les investisseurs, en toute transparence, des avantages de l’investissement durable.”

Informations importantes
La finalité de cet article est purement informative. Ce matériel ne constitue pas une offre ni une invitation à acquérir ou vendre un titre ou à suivre une stratégie d’investissement déterminée. Les informations fournies ne constituent pas un conseil en placement, une recommandation ou une recherche d’investissements, et ne tiennent pas compte des circonstances spécifiques de chaque destinataire. Ce matériel n’a pas pour objectif de prodiguer un conseil financier, juridique ou fiscal, et ne peut être exploité comme base à cet effet. Les informations mentionnées sont fiables mais leur justesse ou exhaustivité n’est pas garantie par Schroders. Schroders n’est pas responsable d’inexactitudes factuelles ou d’opinions. Les visions et informations contenues dans ce document ne peuvent être utilisées comme bases pour des décisions d’investissement individuelles et/ou décisions stratégiques.

Les résultats obtenus par le passé ne sauraient être gages de résultats futurs. Les cours des actions et les revenus générés dans ce cadre peuvent baisser ou augmenter, et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas le montant investi initialement.

Cet article reflète les opinions et visions de Schroders. Celles-ci peuvent changer.

Par rapport à vos données personnelles, Schroders est un data controller. Dans notre politique de confidentialité, que vous pouvez consulter sur www.schroders.com/en/privacy-policy, vous pourrez trouver des informations sur la manière dont Schroders traite vos données personnelles. Si vous n’avez pas accès à ce site Internet, notre politique de confidentialité est disponible sur demande.

Publié par Schroder Investment Management (Europe) S.A. Belgium branch, Boulevard Saint-Michel 47, 1040 Bruxelles. Pour des motifs de sécurité, les conversations téléphoniques peuvent être enregistrées ou écoutées.

La finalité de cet article est purement informative. Ce matériel ne constitue pas une offre ni une invitation à acquérir ou vendre un titre ou à suivre une stratégie d’investissement déterminée. Les informations fournies ne constituent pas un conseil en placement, une recommandation ou une recherche d’investissements, et ne tiennent pas compte des circonstances spécifiques de chaque destinataire. Ce matériel n’a pas pour objectif de prodiguer un conseil financier, juridique ou fiscal, et ne peut être exploité comme base à cet effet. Les informations mentionnées sont fiables mais leur justesse ou exhaustivité n’est pas garantie par Schroders. Schroders n’est pas responsable d’inexactitudes factuelles ou d’opinions. Les visions et informations contenues dans ce document ne peuvent être utilisées comme bases pour des décisions d’investissement individuelles et/ou décisions stratégiques.

Les résultats obtenus par le passé ne sauraient être gages de résultats futurs. Les cours des actions et les revenus générés dans ce cadre peuvent baisser ou augmenter, et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas le montant investi initialement.

Ce document reflète les opinions et visions de Schroders. Celles-ci peuvent changer.

Par rapport à vos données personnelles, Schroders est un data controller. Dans notre politique de confidentialité, que vous pouvez consulter sur www.schroders.com/en/privacy-policy, vous pourrez trouver des informations sur la manière dont Schroders traite vos données personnelles. Si vous n’avez pas accès à ce site Internet, notre politique de confidentialité est disponible sur demande.

Publié par Schroder Investment Management (Europe) S.A. Belgium branch, Boulevard Saint-Michel 47, 1040 Bruxelles. Pour des motifs de sécurité, les conversations téléphoniques peuvent être enregistrées ou écoutées.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.