Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Une stratégie pour des investissements durables

©Shutterstock

Les conséquences du réchauffement climatique seront aussi étendues que profondes. Néanmoins, une stratégie d’investissement durable so-lide aidera les investisseurs à garder le cap pendant la transition tu-multueuse vers un monde pauvre en carbone.

“Le changement climatique aura un impact considérable sur les entreprises et les marchés financiers”, prévient Andrew Howard, qui dirige les analyses de durabilité au sein du groupe de gestion d’actifs Schroders. “L’analyse financière conventionnelle n’en tient pas suffisamment compte. D’autres outils sont nécessaires pour guider les investisseurs à travers le changement climatique.”

Schroders a dès lors développé la stratégie Global Climate Change, qui permet aux investisseurs de maîtriser les risques et d’exploiter les opportunités pendant la transition vers un monde pauvre en carbone. “L’analyse de durabilité est au cœur de tout ce que nous faisons”, résume Andrew Howard. “Nous grattons sous la surface et recherchons les facteurs qui font vraiment la différence dans les résultats des investissements. Lorsque nous valorisons une entreprise, nous nous intéressons à sa situation financière mais aussi, par exemple, à son impact climatique et à ses relations avec toutes les parties prenantes.”

Rendement
“Dans le cadre de notre stratégie Global Climate Change, nous nous concentrons sur les entreprises qui constitueront une part de la solution et qui affichent des perspectives financières intéressantes”, poursuit Andrew Howard. La stratégie cible les entreprises qui se spécialisent dans l’énergie propre, l’efficacité énergétique, l’environnement et les ressources naturelles. Elle tient également à l’œil les entreprises qui occupent une position de premier plan dans la réduction des émissions de CO2 ou dans le secteur du transport durable.

“L’analyse de durabilité est au cœur de tout ce que nous faisons”
Andrew Howard
Head of Sustainable Research chez Schroders

Habituellement, les marchés ne sont guère performants dans l’évaluation des tendances disruptives, affirme Andrew Howard. L’investisseur informé peut en tirer profit: “Les implications du changement climatique sont encore mal analysées. Cette lacune offre des possibilités en termes de rendement.”

ILS
Une de ces opportunités réside dans le marché des titres liés aux assurances, les Insurance Linked Securities (ILS). “Les assureurs et réassureurs utilisent les ILS comme sources de capitaux alternatives afin de se protéger contre de très grandes catastrophes naturelles – ouragans, tremblements de terre, inondations et autres feux de forêt”, énumère Zeba Ahmad, Alternatives Director chez Schroders.

Cette catégorie de titres a été inventée en 1992 lorsque l’ouragan Andrew a provoqué 26,5 milliards de dollars de dégâts sur la côte sud-est des États-Unis. “Ces dernières décennies, les grandes catastrophes n’ont pas été aussi nombreuses que les investisseurs ont tendance à le croire”, nuance Zeba Ahmad. “Entre 2002 et 2017, les ‘obligations catastrophes’ ont ainsi enregistré un rendement moyen de 7,6%, comparable au S&P 500, mais avec une volatilité beaucoup plus faible, de 3,2%.”

La réalité du changement climatique ne semble pas perturber ce marché lucratif, note Zeba Ahmad. “Les principales pertes économiques découleront des évolutions démographiques et des migrations vers des zones plus risquées.” Conséquence? Une forte hausse de la richesse et de la valeur assurée dans les régions touchées. Le marché possède donc toujours un fort potentiel de croissance.

“Les ILS sont une diversification intéressante et originale par rapport aux titres plus traditionnels, avec lesquels ils présentent en outre une très faible corrélation”, conclut Zeba Ahmad. “Le tout avec une bonne rémunération à l’unité de risque.”

Informations importantes
La finalité de cet article est purement informative. Ce matériel ne constitue pas une offre ni une invitation à acquérir ou vendre un titre ou à suivre une stratégie d’investissement déterminée. Les informations fournies ne constituent pas un conseil en placement, une recommandation ou une recherche d’investissements, et ne tiennent pas compte des circonstances spécifiques de chaque destinataire. Ce matériel n’a pas pour objectif de prodiguer un conseil financier, juridique ou fiscal, et ne peut être exploité comme base à cet effet. Les informations mentionnées sont fiables mais leur justesse ou exhaustivité n’est pas garantie par Schroders. Schroders n’est pas responsable d’inexactitudes factuelles ou d’opinions. Les visions et informations contenues dans ce document ne peuvent être utilisées comme bases pour des décisions d’investissement individuelles et/ou décisions stratégiques.

Les résultats obtenus par le passé ne sauraient être gages de résultats futurs. Les cours des actions et les revenus générés dans ce cadre peuvent baisser ou augmenter, et il est possible que les investisseurs ne récupèrent pas le montant investi initialement.

Ce document reflète les opinions et visions de Schroders. Celles-ci peuvent changer.

Par rapport à vos données personnelles, Schroders est un data controller. Dans notre politique de confidentialité, que vous pouvez consulter sur www.schroders.com/en/privacy-policy, vous pourrez trouver des informations sur la manière dont Schroders traite vos données personnelles. Si vous n’avez pas accès à ce site Internet, notre politique de confidentialité est disponible sur demande.

Publié par Schroder Investment Management (Europe) S.A. Belgium branch, Boulevard Saint-Michel 47, 1040 Bruxelles. Pour des motifs de sécurité, les conversations téléphoniques peuvent être enregistrées ou écoutées.

 

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.