Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Le rendement financier n'est pas tout"

Wim Nagler, Head of Institutional Relations Benelux chez Schroders

Les entreprises qui prennent en compte la durabilité apportent non seulement une contribution positive aux individus, à la société et à l’environnement: fréquemment, elles proposent aussi un modèle d’exploitation résilient qui optimise leur potentiel de croissance. “Les investisseurs doivent regarder au-delà du seul rendement financier”, conseille ainsi Sandra Lequime (Schroders).

L’investissement durable va beaucoup plus loin que la seule recherche du ratio optimal entre le risque et le rendement. Le risque d’impact est devenu un pilier incontournable du processus d’investissement. C’est la conviction profonde du gestionnaire patrimonial Schroders. “Le bénéfice n’est que la première étape: l’investissement dépasse nettement le seul rendement financier”, confirme Sandra Lequime, Head of Belgium & Luxembourg chez Schroders.

Bénéfices corrigés pour tenir compte de l’impact de l’entreprise

Sandra Lequime, Head of Belgium & Luxembourg chez Schroders

“Aujourd’hui en particulier, alors que nous assistons à un basculement fondamental dans la façon dont les entreprises sont perçues et valorisées, il est essentiel de connaître leur impact sur la société et la planète. Pour être en mesure de calculer leurs coûts réels mais aussi un bénéfice corrigé qui tienne compte de leur impact. Car tous les bénéfices ne sont pas identiques.”

“Le bénéfice n’est que la première étape du processus. L’investissement va bien plus loin que le seul rendement financier.”
Sandra Lequime
Head of Belgium & Luxembourg chez Schroders

“Nous considérons l’impact négatif des entreprises sur la durabilité comme un risque, étant donné qu’il génère des coûts susceptibles d’impacter leurs perspectives de croissance à long terme”, ajoute Wim Nagler, Head of Institutional Relations Benelux chez Schroders. “C’est la raison pour laquelle nous prenons en compte non seulement les bénéfices réalisés par les entreprises, mais également la manière dont elles les enregistrent.”

Mesurer, c’est savoir

Pour arriver à ce chiffre, Schroders utilise entre autres l’impactIQ, c’est-à-dire un ensemble d’instruments précis, développés notamment sur la base de ses plus de 20 années d’expérience dans les investissements ESG (environnement, société et gouvernance).

“Nous considérons l’impact négatif des entreprises sur la durabilité comme un risque, étant donné qu’il génère des coûts.”
Wim Nagler
Head of Institutional Relations Benelux chez Schroders

La méthodologie de Schroders, fondée sur les Big Data, permet d’analyser les facteurs externes et de détecter les risques susceptibles d’influencer les résultats d’une entreprise et ceux qui sont liés aux pratiques non durables. L’impact des événements climatiques et sociétaux sur les bénéfices, par exemple. Un autre point essentiel consiste à savoir dans quelle mesure les activités de l’entreprise répondent aux Objectifs de développement durable des Nations unies.

Actionnariat actif

L’actionnariat actif est un autre volet important. En instaurant un dialogue permanent avec la direction des entreprises, les gestionnaires d’actifs peuvent mieux comprendre le fonctionnement des organisations. “Nous encourageons les entreprises dans lesquelles nous investissons à adopter un modèle d’exploitation plus durable”, ajoute Sandra Lequime. “Dans de nombreux cas, cela augmente leur résilience et soutient leur croissance à long terme.”

Grâce à sa gamme de produits d’investissement durable, Schroders ambitionne d’avoir un impact positif sur la société. “Via nos investissements, nous souhaitons contribuer à l’effort collectif nécessaire pour trouver des solutions aux défis sociétaux et environnementaux que sont les changements climatiques, l’inclusion, la santé et le bien-être, la consommation responsable et les infrastructures durables, pour ne citer qu’eux”, conclut Wim Nagler.

Découvrez ici comment Schroders aide les investisseurs à opter pour des investissements à impact et à regarder au-delà du seul rendement financier. Visitez notre site internet.

Étude de cas: Signify et Bunzl

“Nous n’investissons l’argent de nos clients que dans des entreprises solides et saines, et qui sont en mesure de réaliser leurs objectifs financiers”, pointe Saida Eggerstedt, Head of Sustainable Credit chez Schroders. “Mais les choses ne s’arrêtent pas là. Nous voulons aussi que les activités de ces entreprises contribuent à la résolution de certains problèmes mondiaux.”

En Europe, on estime que le passage des entreprises à l’éclairage LED peut à lui seul générer une économie de 100 millions de tonnes de carbone émis par an. L’équivalent de 130 millions d’hectares de forêts.

Pionnière dans le secteur de l’éclairage, Signify va plus loin encore. L’entreprise travaille au développement de nouvelles applications, dont le smart farming, où des lampes intelligentes s’adaptent aux types de végétaux, et la stérilisation par UV.

Signify est neutre en carbone depuis 2020. Toute l’énergie consommée est renouvelable. Plus de 80% de ses revenus proviennent de produits durables et 90% des déchets sont recyclés. “Nous suivons l’évolution de l’entreprise, discutons avec le management et l’encourageons à se comporter de manière responsable”, conclut Saida Eggerstedt. “Les bénéfices ne sont qu’une partie d’un tout.”

Bunzl

Un autre cas intéressant est celui de Bunzl, la plus grande entreprise dont vous n’avez jamais entendu parler et qui aide à réduire la consommation de matières plastiques. En racontant comment Bunzl lutte contre les déchets plastiques, la gestionnaire de fonds Katherine Davidson souligne l’importance de regarder au-delà des bénéfices à court terme.

“Cette multinationale cotée à Londres produit entre autres des articles jetables tels que gobelets, emballages pour aliments et sacs, et s’attache ainsi à résoudre l’un des plus gros problèmes mondiaux: la montagne de plastique qui envahit la planète et les océans et qui colonise la chaîne alimentaire. L’entreprise se situe au cœur de la chaîne d’approvisionnement, entre les fabricants et les entreprises qui utilisent leurs produits, et peut ainsi exercer la pression des deux côtés pour qu’ils adoptent des pratiques durables.”

Regardez la vidéo pour découvrir de quelle façon Bunzl réussit – en tant que partie du problème – à jouer un rôle central dans la mise en place de solutions.

 

Information importante

Ce document n’est destiné qu’à des fins d’information. Il ne constitue pas une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente d'un instrument financier quelconque. Il n’y a pas lieu de considérer le présent document comme contenant des recommandations en matière comptable, juridique ou fiscale, ou d’investissements. Schroders considère que les informations contenues dans ce document sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Nous déclinons toute responsabilité pour toute opinion erronée ou pour toute appréciation erronée des faits. Aucun investissement et/ou aucune décision d’ordre stratégique ne doit se fonder sur les opinions et les informations contenues dans ce document. 

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Les cours des actions ainsi que le revenu qui en découle peuvent évoluer à la baisse comme à la hausse et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant qu’ils ont investi.

Ce document exprime les avis et opinions de Schroders qui sont susceptibles de changer.

Schroders est responsable du traitement de vos données personnelles. Pour obtenir des informations sur la façon dont Schroders pourrait traiter vos données personnelles, veuillez consulter notre Politique de confidentialité disponible à l’adresse suivante : www.schroders.com/en/privacy-policy ou sur demande au cas où vous n’auriez pas accès à cette page Web.

Publié par Schroder Investment Management (Europe) S.A., 5, rue Höhenhof, L-1736 Senningerberg, Luxembourg. R.C.S. Luxembourg: B 37.799. Pour votre sécurité, les communications peuvent être enregistrées et surveillées.

 

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.