Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Comment miser sur la transition énergétique?

©Dann

La transition énergétique offre de nombreuses possibilités d’investissement. Quelle stratégie appliquer? Et comment distinguer les gagnants des perdants?

Le secteur énergétique se trouve à la veille d’une révolution. Produire de l’énergie de sources renouvelables au lieu de sources fossiles n’est qu’un chapitre de ce grand livre. “Chez Schroders, nos analyses dépassent les investissements dans les éoliennes et les panneaux solaires”, confirme Mark Lacey, Head of Commodities au sein du gestionnaire d’actifs. “Car les investissements massifs qui seront nécessaires dans des compteurs intelligents, le stockage de l’énergie, les véhicules électriques et les gains d’efficacité sont inhérents à la transition énergétique.”

“Ceux qui désirent investir dans ce thème ont besoin d’une approche active, orientée sur le long terme”, estime Mark Lacey. “En raison de la nature complexe et très évolutive de la transition énergétique, il n’est pas aisé d’identifier les entreprises qui en profiteront le mieux. De nombreuses firmes cotées en Bourse sont certes impliquées d’une manière ou d’une autre dans la transition énergétique, mais elles n’affichent qu’une exposition limitée à ce thème. Selon nos estimations le nombre de pure players ne dépasse pas 250 entreprises dans le monde. Pour les identifier et les suivre, une gestion de portefeuille active est indispensable.”

Publicité

“Ceux qui désirent investir dans ce thème ont besoin d’une approche active, orientée sur le long terme.”

Mark Lacey
Head of Commodities au sein du gestionnaire d’actifs Schroders

“En outre, les fonds à gestion passive (trackers ou ETF) ne sont souvent centrés que sur un ou deux sous-thèmes de la transition énergétique, et non sur l’ensemble de la chaîne de valeur”, prévient Mark Lacey. “Cela peut se traduire par une volatilité plus élevée. Sans oublier que de tels trackers suivent également des entreprises qui investissent toujours dans des combustibles fossiles. Chez Schroders, nous plaçons la barre plus haut. Nous refusons même les producteurs d’électricité qui investissent 99,5% dans l’énergie renouvelable et 0,5% dans les combustibles fossiles. Chez nous, la norme est une exposition nulle aux combustibles fossiles.”

L’approche de Schroders est centrée sur les entreprises performantes dans le plus grand nombre de maillons de la chaîne de valeur. “Cela signifie que les frontières traditionnelles entre les régions, les styles et les secteurs ne sont plus pertinentes dans la constitution d’un portefeuille thématique”, poursuit Mark Lacey. “Bien que quelque 250 entreprises contribuent activement à la transition énergétique, toutes les entreprises best-in-class ne représentent pas nécessairement des investissements best-in-class. En raison de la vitesse de l’évolution technologique, des facteurs top-down et bottom-up jouent un rôle crucial dans l’identification des gagnants et des perdants.”

“Des entreprises solides dans des technologies structurellement attrayantes resteront performantes. Au niveau des entreprises, la qualité du management et les relations avec les clients, les organes de surveillance et les fournisseurs revêtiront une importance cruciale. La gestion du bilan mérite elle aussi une attention particulière: de nombreuses entreprises qui développent des technologies propres sont très jeunes, avec tous les risques que cela implique. En résumé, une gestion active est essentielle pour poser les bons choix.”

Information importante:
Cette article online exprime les opinions de Mark Lacey, et ne représente pas nécessairement les opinions formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders.

Lire également
Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.