Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Cinq entreprises qui encouragent l’inclusion financière

L'inclusion financière est l'une des priorités de Triodos Investment Management. Parce que l'accès aux services financiers est crucial pour vivre, entreprendre et se développer économiquement.

Dans le monde, quelque 2 milliards de personnes sont totalement exclues des services financiers. Cela limite leur capacité à gérer leurs finances quotidiennes, à faire face à des défis inattendus, à développer leurs compétences entrepreneuriales ou encore à planifier leur avenir. En outre, 14 à 20 millions de PME dans les pays en développement et les économies émergentes n'ont pas accès au financement nécessaire pour démarrer et se développer. Pourtant, les PME jouent un rôle essentiel dans la création d'emplois et la génération de revenus. C’est pourquoi, dans le monde entier, des entreprises fintech et des institutions financières tentent de promouvoir l'inclusion financière. En voici quelques exemples.

Plateforme de crédit numérique en Indonésie

Le fournisseur de crédit numérique KoinWorks a déjà accordé des crédits à des milliers de petites et moyennes entreprises en Indonésie. La fintech a développé à cet effet une plateforme de prêt entre pairs (peer-to-peer lendings), grâce à laquelle les particuliers peuvent canaliser leur argent vers les PME – qui constituent l'épine dorsale de l'économie indonésienne – et ainsi diversifier leurs investissements. Actuellement, environ 550.000 prêteurs privés et plus de 4.000 emprunteurs sont actifs sur la plateforme. Un système comme KoinWorks est indispensable en Indonésie, car le pays est à la traîne en matière d'inclusion financière. Plus de deux tiers des 56 millions de microentreprises et de PME du pays ne peuvent pas recourir à la moindre forme de services financiers.

Emprunter en mode tech & touch en Jordanie

Le financement constitue aussi un défi majeur pour les PME au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Les banques commerciales préfèrent souvent ne pas opérer sur ce segment en raison des coûts de transaction élevés et des risques liés au financement. La fintech jordanienne United Liwwa vise à combler le déficit de financement par le biais d’un service de prêt entièrement automatisé pour les PME, négligées par le secteur bancaire. Elle met en relation des PME et des investisseurs via une plateforme de prêt entre pairs, qui ouvre aux PME la porte vers des capitaux tandis que les investisseurs obtiennent un retour mensuel sur leurs investissements. Si l'ensemble de la procédure de demande est numérique, les chargés de relation de Liwwa contactent les clients potentiels avant d'accorder le prêt. De cette manière, les prêts sont accordés en associant tech et touch.

Prêts au Mexique, deuxième marché de PME

Avec 4,5 millions de petites et moyennes entreprises, le Mexique est le deuxième plus grand marché de PME au monde, derrière l'Inde. Dans le même temps, un demi-million seulement de ces entreprises peuvent faire appel au marché du crédit. La fintech mexicaine Bien para Bien propose donc des prêts (de 10.000 à 250.000 dollars) aux PME qui n'intéressent pas les banques traditionnelles. Au début du processus, une première conversation téléphonique a lieu avec le client potentiel, suivie d'une visite à l'entrepreneur avant le décaissement du prêt. Bien para Bien combine des analyses et des produits financiers traditionnels avec des processus numériques de demande, d'acceptation et de clôture de prêts. Les PME bénéficient ainsi de taux d'intérêt nettement inférieurs à ceux généralement offerts par le secteur bancaire. Et les produits sont adaptés au cycle économique de l’entreprise, de prêts pour fonds de roulement et liquidités à des prêts de croissance et d'expansion.

Soutien supplémentaire aux PME du Kenya

La Sidian Bank du Kenya a reçu une facilité de crédit de 10 millions de dollars de la part de Triodos Investment Management afin d'élargir son portefeuille de prêts aux microentreprises et aux PME. Un accès plus aisé au marché financier devrait favoriser la croissance des PME et soutenir la croissance économique du pays. De cette manière, l'institution financière entend contribuer au développement de l'économie locale et encourager l'innovation parmi les entrepreneurs.

Financement de logements abordables au Salvador

Le Salvador est confronté à un épineux problème de logement, une situation qui risque de s'aggraver en raison de la migration continue vers les zones urbaines. Les logements abordables et de qualité sont rares et de nombreuses personnes ne sont pas en mesure de contracter un prêt hypothécaire. C'est pourquoi La Hipotecaria s'adresse explicitement aux personnes à faibles revenus (moyens) qui ne peuvent signer un crédit hypothécaire auprès des prêteurs traditionnels. La Hipotecaria a également conclu des accords avec des entreprises de construction pour encourager les citoyens à acquérir leur propre maison et les aider à la financer.

Vous désirez en savoir plus sur les investissements dans la fintech? Cliquez ici.

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.