Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

“On adhère à une culture en tant qu’individu, mais surtout en tant que groupe”

Lauréate du concours Best Workplaces in Belgium 2024, AbbVie combine avec succès les approches globale et locale de la culture d’entreprise.

Une culture d’entreprise peut-elle être portée à la fois globalement et localement? Pour AbbVie, la réponse est oui. Pour ce faire, le géant pharmaceutique s’appuie sur une communauté d’ambassadrices et d’ambassadeurs présents sur tous les points du globe où l’entreprise est active.

Ways We Work

Kirby Joris est de ceux-là. L’objectif de la Business Process Manager: s’assurer que les valeurs de l’entreprise soient vécues au quotidien par les équipes. “Elles émanent d’abord de notre mission, qui est de donner accès aux patients à des traitements innovants. Mais elles imprègnent aussi nos façons de travailler et de collaborer.”

Publicité

Exigence, sens de la décision et du succès partagé, honnêteté et agilité résument ainsi une conception du travail (“Ways We Work”) dont le groupe pharmaceutique souhaite qu’elle anime ses équipes jour après jour.

“En partie conditionnées par l’environnement très régulé dans lequel nous opérons, ces façons de travailler répondent également à la nécessité du bien-être, à l’esprit de collaboration et au plaisir d’être ensemble”, souligne Kirby Joris. “Car on adhère à une culture en tant qu’individu, mais surtout en tant que groupe.”

“Cette conception unit réellement nos bureaux de par le monde”, abonde Renaud Decroix, qui dirige les équipes belges et luxembourgeoises d’AbbVie. Il sait de quoi il parle: avant de rejoindre Wavre où sont regroupés ses 200 employés, il a notamment travaillé pour le groupe en France, au Portugal et aux États-Unis.

Authenticité et camaraderie

Les enquêtes anonymes menées via le   « Great Place To Work® Trust Model© » révèlent encore d’autres valeurs partagées. En tête figurent l’intégrité et l’esprit d’équipe, mais avant tout la camaraderie et l’authenticité.

“Pour être heureux, il faut d’abord pouvoir être soi-même: dans un monde où beaucoup se rendent au travail en cachant leur authenticité derrière des masques, ces résultats sont loin d'être insignifiants”, se réjouit Renaud Decroix, qui voit là une chance de se démarquer auprès de talents tant recherchés dans une région de grands employeurs pharmaceutiques.

Compatibilité naturelle

Au quotidien, pas question pour autant d’appuyer trop lourdement sur les messages. “L’idée est vraiment que chacun y adhère instinctivement”, indique Kirby Joris. Pour maximiser les chances d’intégration réussie, l’ambassadrice assiste aux entretiens de sélection afin d’échanger ouvertement avec les candidats sur leurs valeurs réciproques.

Par ailleurs, en plus de recevoir un vade-mecum en bonne et due forme, tout nouvel employé se verra, après quelques semaines, convié par Renaud Decroix à un entretien informel pour communiquer très librement autour de son ressenti et de ses étonnements. “Le rapport au travail est complètement différent aujourd’hui et exige énormément d’écoute de l’employeur”, justifie le dirigeant, particulièrement attentif aux attentes de la génération Z.

De fait, la moyenne d’âge au sein de son entité est de sept ou huit ans moins élevée qu’ailleurs en Europe. Pour attirer ces jeunes profils de qualité, AbbVie Belgique compte par ailleurs sur sa taille – suffisamment réduite pour y maintenir un esprit “jeune biotech” –, le statut de “haut lieu de la recherche clinique mondiale” dont peut se targuer notre pays, et la proximité du siège européen du géant pharmaceutique, en région parisienne.

“Quelque chose de bien, ensemble”

Au-delà des processus de travail, comment l’entreprise fait-elle vivre ces valeurs tout au long de l’année? Kirby Joris est entourée d’une dizaine de volontaires. L’équipe est à la manœuvre afin d’assurer régulièrement des moments partagés, parmi lesquels la participation à des événements sportifs comme les 20 km de Bruxelles, de multiples afterworks, une journée des familles, une semaine de volontariat, ou encore la journée “Celebration of Culture”, qui rassemble les équipes autour d’activités ludiques et porteuses de sens.

Renaud Decroix tient particulièrement à la semaine du volontariat : “Cette initiative est incroyable car elle a lieu partout dans le monde, cela signifie que les 50.000 employés de l’entreprise dédient une journée de travail à des actions destinées à la collectivité."

"Cela crée non seulement une vraie différence, grâce au nombre de personnes mobilisées, mais cela crée également cette cohésion si particulière entre chaque employé d’AbbVie. En Belgique nous irons par exemple aménager des lieux de vacances pour des enfants moins favorisés mais aussi nettoyer des cours d’eau ou consacrer du temps auprès de nos ainés. L’idée est toujours de faire quelque chose de positif tous ensemble.”

Lire également
Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.