Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

“Nous attirons une clientèle fortunée à la recherche d’indépendance et de sur-mesure”

Jérémie Pulinx, cofondateur de Waterloo Asset Management

Avec des parts de marché qui n’ont cessé de progresser ces dernières années, les gérants de fortune indépendants ont le vent en poupe en Belgique. “Notre ambition est d’être le partenaire privilégié de nos clients, à chaque étape de leur vie professionnelle et privée”, confie Jérémie Pulinx, cofondateur de Waterloo Asset Management.

Pour Jérémie Pulinx, cofondateur de Waterloo Asset Management, le succès que connaissent les sociétés de gestion de fortune indépendantes a démarré lors du choc financier de 2008. Cette crise a marqué profondément les investisseurs et provoqué une rupture de confiance entre les banques traditionnelles et certains de leurs clients. Ceux-ci leur reprochaient de manquer de transparence, de ne pas avoir suffisamment de temps à leur consacrer et de ne pas agir dans leur intérêt.  

“À cette époque, mes associés et moi étions banquiers privés au sein d’une grande institution belge”, se souvient Jérémie Pulinx. “Et nous avons senti un profond changement dans les souhaits de la clientèle. En tant que conseillers nous nous retrouvions constamment tiraillés entre les objectifs stratégiques de notre employeur et les attentes légitimes de nos clients.” Ils ont alors décidé de démissionner afin de créer une société de conseil en placement dont la philosophie serait pleinement en adéquation avec les intérêts des clients. 

Vous étiez finalement assez précurseurs pour l’époque… 

Jérémie Pulinx: “En réalité non! Nous nous sommes simplement inspirés de ce qui se faisait ailleurs en Europe. Les gestionnaires de fortune indépendants occupent une place importante chez nos voisins suisses et français. En France, leur part de marché représentait environ 8% en 2021 et devrait grimper à 15% à l’horizon 2025; nous assistons même à une consolidation du marché. Pour la Suisse, le phénomène est encore plus marqué: les gérants de fortune indépendants y gèrent des capitaux estimés à plus 500 milliards de francs suisses, ce qui représente environ un sixième de l’ensemble des actifs déposés dans le pays.  

En Belgique, en revanche, nous avons un retard à combler. Ce phénomène s’explique notamment par la concentration du marché. En effet, 85% du marché de la gestion de fortune est aux mains des quatre grandes banques du pays. Le reste est divisé entre des banques belges ou étrangères de taille relativement importante. Les gestionnaires de fortune indépendants comme Waterloo Asset Management sont peu nombreux et se partagent moins de 1% des parts de marché. Néanmoins, ils font de plus en plus parler d’eux et attirent une clientèle fortunée à la recherche d’indépendance, d’un service individualisé, très pointu et sur mesure.” 

“Nous ne multiplions pas les casquettes: notre métier de base a clairement pour objectif principal de faire fructifier le patrimoine mobilier de nos clients.”
Jérémie Pulinx
Cofondateur de Waterloo Asset Management

Quels sont les atouts des gestionnaires indépendants, et plus particulièrement de Waterloo Asset Management, par rapport à un banquier ou gestionnaire traditionnel?  

“Tout d’abord, nous ne multiplions pas les casquettes: notre métier de base a clairement pour objectif principal de faire fructifier le patrimoine mobilier de nos clients! Chez Waterloo Asset Management, nous nous appuyons sur l’expertise de banquiers privés passionnés bénéficiant en moyenne de 20 ans d’expérience dans la gestion de fortune, d’un comité d’investissement présidé par notre Chief Economist, le professeur Mikael Petitjean (UCL et IÉSEG), et d’une équipe en charge des questions juridico-fiscales et réglementaires. 

Ensuite, nous sommes une société à taille humaine. Notre structure nous dote d’une souplesse, d’une proactivité et d’une efficacité considérables. Nous prenons le temps de nous occuper de tous nos clients et de les conseiller en tenant compte des attentes de chacun.  

Malgré notre taille plus petite, la sécurité des capitaux de nos clients est plus qu’assurée. Car ces capitaux ne transitent jamais par les comptes de notre société: ils sont directement déposés sur un compte ouvert au nom du client auprès de la banque que nous avons sélectionnée ensemble. Le patrimoine de nos clients est donc parfaitement sécurisé, d’autant que les banques dépositaires avec lesquelles nous travaillons sont choisies avec la plus grande attention en fonction de leur solidité et de leurs services.  

Enfin, à la différence du conseiller traditionnel, nous exerçons nos activités professionnelles en dehors de tout lien de subordination. Cela se matérialise également au niveau des investissements de nos clients. Nous ne concevons pas qu’un portefeuille puisse être tributaire d’une seule et unique vision stratégique de placement. Cela se traduit au sein de nos portefeuilles par la présence d’un grand nombre de visions. C’est ce que nous appelons la multi-convictions.” 

Offrez-vous d’autres services encore que le conseil en placement et la gestion discrétionnaire?  

“En plus d’être gérant de fortune agréé en Belgique et au Luxembourg, nous avons obtenu la licence de Family Office. Le Family Office tel que nous l’entendons, chez Waterloo Asset Management, est avant tout un état d’esprit. Nous souhaitons être présents aux côtés de nos clients à chaque instant afin de leur offrir un service sur mesure pour tout ce qui a trait à la gestion et à la transmission de leur patrimoine. 

Notre ambition est d’être le partenaire privilégié de nos clients, à chaque étape de leur vie professionnelle et privée. Nos compétences internes comme notre large réseau d’experts nous permettent de résoudre les problématiques les plus diverses.” 

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.