analyse

Habiter au fil de l'eau

De Zaat

Dans toute l’Europe, de nouveaux quartiers résidentiels sont bâtis au bord de l’eau. Et l’urban waterfront development ne se limite pas aux grandes villes: de plus petites communes s’attaquent à des canaux tombés en disgrâce.

Dans les capitales européennes, les projets résidentiels le long de l’eau ont la cote, pour le sentiment d’espace et de calme qu’ils procurent en plein cœur de l’agglomération. En raison des prix immobiliers élevés, ce type d’habitat est néanmoins réservé à des happy few. Désormais, cependant, même les plus petites communes s’intéressent à l’urban waterfront development. Çà et là en Belgique, d’anciennes zones portuaires et de canaux sont transformées en quartiers chics. Selon les experts, l’habitat au fil de l’eau peut devenir la tendance 2018 en matière résidentielle.

De Zaat Commune: Tamise – Cours d’eau: l’Escaut

Tamise s’attaque à son chantier naval historique, Boelwerf, tombé en décrépitude à la fin du siècle dernier. L’initiative a donné naissance au nouveau projet résidentiel De Zaat, dont l’ancienne grue portuaire sera le symbole. "Le principal défi était de modifier la destination des terrains", avance le responsable des ventes, Gert Vercouteren. "Les tours accueilleront à terme 750 unités résidentielles, à distance de marche de toutes les infrastructures. La situation le long de l’Escaut offre des vues magnifiques et le sentiment permanent d’être en vacances."

Port du Bon Dieu Commune: Namur – Cours d’eau: la Meuse

La résidence Port du Bon Dieu est située à l’entrée de la ville de Namur, sur les rives de la Meuse. Un ancien site semi-industriel y est transformé en un quartier mixte avec 140 appartements complétés de bureaux et de commerces. Le projet exploite l’espace disponible de manière très rationnelle. L’aménagement d’une promenade le long des quais, l’attention portée aux zones vertes et le raccordement au réseau de pistes cyclables contribuent à l’expérience unique d’un habitat au fil de l’eau. 

H^aqua Commune: Harelbeke – Cours d’eau: la Lys

Les travaux sur la Lys à Harelbeke préparent la ville à la navigation fluviale de demain. Ils s’inscrivent dans le cadre de Seine Schelde Vlaanderen, un projet de navigation intérieure du gestionnaire De Vlaamse Waterweg. "Harelbeke est né le long des rives de la Lys", rappelle la responsable de la communication, Claudia Van Vooren. "Au fil des ans, néanmoins, la rivière n’a cessé de perdre en visibilité. H^aqua, le projet de rénovation urbaine réalisé en parallèle avec les travaux sur la Lys, restitue un rôle central à la rivière. Des espaces publics et des lieux d’habitat seront aménagés sur les deux rives."

MeuseView Commune: Hermalle-sous-Argenteau – Cours d’eau: la Meuse

À Hermalle-sous-Argenteau, un hameau situé à proximité d’Oupeye, la résidence MeuseView accueillera 85 appartements, 50 unités pour seniors et quelques commerces et espaces de bureaux. "Toutes les générations pourront s’y côtoyer", souligne l’architecte Luc Spits. "Les grandes fenêtres et les vastes terrasses garantissent une vue panoramique sur la Meuse. En outre, le complexe est tranquille et entouré d’espaces verts. Les habitants pourront également profiter d’un parc public de 25 hectares tout proche."

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect