analyse

Profiter du marché de la location sans y investir directement

©Home Invest

Les particuliers qui veulent miser sur l’immobilier résidentiel en évitant toutes les tracasseries propres à un investissement direct peuvent se tourner vers Home Invest Belgium. Depuis plusieurs années, cette société cotée en Bourse promeut également des projets propres pour le marché de la location.

Les particuliers qui acquièrent un bien résidentiel à titre d’investissement doivent tenir compte d’un prix d’achat potentiellement élevé, des droits d’enregistrement, du précompte immobilier annuel, de l’entretien, d’éventuels mauvais payeurs voire d’une période d’inoccupation. Un investissement indirect vous permet d’échapper à toutes ces tracasseries. C’est notamment possible en achetant des actions d’une société immobilière réglementée (SIR) comme Home Invest Belgium. Celle-ci reste, depuis sa création en 1999, l’un des rares investisseurs institutionnels dans l’immobilier résidentiel belge. 

Si vous optez pour un investissement indirect de ce type, vous n’êtes pas propriétaire mais actionnaire. Vous avez donc droit à une partie du bénéfice de la société dont vous avez acquis des actions. Ce bénéfice dépendra bien entendu de la stratégie d’investissement, de la composition du portefeuille et de la gestion appliquée. Le portefeuille de Home Invest Belgium – d’une valeur totale de 450 millions d’euros – se compose d’immeubles résidentiels de qualité situés en Belgique, ainsi que d’un immeuble aux Pays-Bas. La gestion et la location des plus de 1.850 unités de logement sont entièrement réalisées en main propre. 

The Inside

Depuis quelques années, Home Invest Belgium promeut également ses propres projets immobiliers pour soutenir la croissance de son portefeuille. À Woluwe-Saint-Lambert, la société immobilière a ainsi transformé un ancien immeuble de bureaux en The Inside, un complexe résidentiel de 95 appartements et studios neufs, mis en location. "La diversité des biens, la qualité de la finition et les terrasses sont des atouts importants sur le marché de la location", assure Sophie Lambrighs, CEO de l’entreprise. "Le paisible jardin intérieur est un plus, de même que la proximité de commerces, d’écoles, de transports en commun et de grands axes de circulation."

Les projets immobiliers propres soutiennent la croissance du portefeuille.
Sophie Lambrighs
CEO Home Invest

La structure originelle de l’immeuble a été conservée. "En région bruxelloise, nous avons déjà transformé trois immeubles de bureaux en complexes résidentiels de cette manière", poursuit Sophie Lambrighs. "Nous sommes l’un des plus grands acteurs du marché de la reconversion immobilière dans la capitale. Car le recyclage d’immobilier sans démolition complète est souvent la solution la plus rentable et durable. En outre, cette approche illustre la vision à long terme de Home Invest Belgium en tant qu’investisseur."

The Pulse

The Pulse, à Molenbeek, est un autre développement immobilier propre. Cette fois, il a été impossible de récupérer la structure originale du bâtiment. "Le nouveau quartier résidentiel que nous avons créé se compose de trois blocs d’appartements – pour un total de 93 unités de logement – et de trois maisons distinctes, tous destinés au marché de la location", indique Sophie Lambrighs. "Nous avons opté pour plusieurs blocs afin d’encourager le mouvement dans le quartier. La cour intérieure commune avec piste de pétanque, enfin, doit favoriser le vivre ensemble."

Contenu sponsorisé

Partner content