L'offre immobilière à la côte belge

©Emy Elleboog

L’offre à la côte belge est très diverse. L’agente Hilde De Meulemeester (Vinta Invest) énumère les principales caractéristiques de cinq stations balnéaires.

Le Coq

Avec son style Belle Époque et son statut de site rural protégé, Le Coq respire le calme. On n’y trouve aucun bâtiment en hauteur et les commerces y sont limités. Les polders sont protégés et la combinaison bois/dunes/mer crée un sentiment de vacances permanentes. Le centre de divertissement Sunparks offre des possibilités de loisirs supplémentaires l’hiver. Certes, les prix de l’immobilier y sont en hausse constante, mais le marché de la revente présente des opportunités à l’intérieur du village. Si aucun grand master plan n’est à l’agenda, l’embellissement est constant: la place du village réaménagée et la rénovation complète de la digue de Wenduine – qui inclut une nouvelle piscine et un nouveau centre culturel – en sont de belles illustrations.

Knokke-Heist

Knokke-Heist connaît un développement urbain inédit à destination des futures générations. Culture, sport et détente constituent le fil rouge des nombreux projets. Le master plan "Plage et digue" doit donner forme au principal espace public de la commune. Le nouveau campus hospitalier AZ Zeno, le complexe sportif Stadion Olivier, un deuxième terrain de golf, les bois publics en bordure de la ville et les récents investissements au Zwin témoignent d’une grande dynamique. La mobilité est aussi un point d’attention important. Des projets de logements abordables doivent démentir sa réputation de station balnéaire chère. Les propriétaires n’y paient d’ailleurs pas d’impôts communaux.

©Sofie Van Hoof

Coxyde

En pleine expansion, la deuxième station balnéaire la plus chère de Belgique offre de nombreux équipements sportifs et culturels pour les jeunes et les moins jeunes. Les propriétaires n’y paient pas de taxes communales, tandis que le raccordement à l’E40 garantit une mobilité aisée. La rénovation de la digue jusqu’à Saint-Idesbald est un atout important, et trois master plans sont sur la table, même s’ils doivent encore être approuvés. L’un d’entre eux prévoit la transformation du domaine militaire en un quartier qui réunirait habitations, entreprises et divertissements aéronautiques tout en réveillant le sentiment de village. Les master plans "Oostduinkerke Village" et "Rénovation Coxyde Village" sont eux aussi très prometteurs.

Nieuport

Le port de plaisance de Nieuport, déjà le plus grand d’Europe du Nord, sera encore étendu dès la fin de cette année. On y aménagera des espaces verts, des places piétonnes et un nouveau pont pour le relier à la ville. La Kaaiplein a également été rénovée et réaménagée récemment. Les travaux dans le reste du centre-ville historique commenceront à l’automne 2017. La promenade le long de l’embouchure de l’Yser, les nombreuses possibilités de shopping et la liaison piétonnière et cyclable prévue entre Nieuport-Bains et Nieuport-Ville constituent des atouts importants. Un nouveau grand parking souterrain à Nieuport-Bains, qui sera surmonté d’une place et d’un parc publics, contribuera également au confort général.

©Jef Boes

Ostende

La "reine des plages" propose des infrastructures pour un public varié. L’accessibilité aisée via l’axe de pénétration et la gare est un atout important. Cette ville vivante subira un changement d’habitudes au cours des années à venir, avec d’une part le lifting de certains quartiers du centre-ville, et de l’autre le développement de la périphérie. Les master plans "Quartier de la gare Ostende" et "Ostende Oosteroever" sont prometteurs. Le Baelskaai est déjà en plein redéveloppement, et un peu plus loin s’élèvera un nouveau lotissement avec une percée piétonne jusqu’à la digue et la plage. Le marché de la revente offre par ailleurs des opportunités pour les investisseurs.

©Photo News