Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Cinq conseils pour celles et ceux qui veulent investir dans l'immobilier

©Shutterstock

Comment investir dans l’immobilier? Luc Asselman, professeur en immobilier et aménagement du territoire à la haute école AP d’Anvers, éclaire plusieurs aspects importants de cette question: “Préparez soigneusement votre achat et ne prenez aucune décision à la hâte.”

1. Je n’ai jamais investi dans l’immobilier. À quels aspects dois-je être particulièrement attentif?

“Ne voyez pas trop grand dès le départ. Commencez par un seul immeuble. Achetez-le de préférence en votre nom propre, et pas immédiatement dans le cadre d’une société. Pour les plus gros investisseurs, la société de patrimoine peut être une solution afin de constituer un capital à long terme et d’organiser une succession familiale. Pour des raisons fiscales, cependant, ceux qui disposent d’un capital un peu plus modeste ou qui désirent prendre un emprunt hypothécaire pour financer leur investissement immobilier ont davantage intérêt à acheter en personne physique.”

2. Quel est le bien immobilier idéal pour commencer?

“Tout dépend évidemment du budget dont vous disposez. Un appartement à deux chambres me semble néanmoins une bonne idée pour débuter. Voici un produit populaire qui restera plus longtemps relativement liquide. Cet aspect n’est pas à négliger: contrairement aux actions, qui peuvent changer de propriétaire d’un simple clic, il est plus compliqué de convertir des briques en espèces sonnantes et trébuchantes, au vu notamment de la nécessité d’établir des dossiers et de négocier. Optez donc pour un bien qui se vendra aisément. Un appartement à deux chambres est un produit plutôt liquide.”

3. Quels pièges faut-il éviter?

“Un investissement dans du neuf est souvent plus intéressant que l’achat, la rénovation et l’entretien d’une maison ou d’un appartement plus ancien. Car les nouveaux immeubles satisfont à la législation et aux exigences énergétiques contemporaines. Privilégiez aussi les biens avec jardin ou terrasse. Ou veillez du moins à ce que l’immeuble soit proche d’espaces verts, qui furent un bel atout pendant la crise sanitaire. La situation aussi est cruciale. Un immeuble dans une commune ou une ville agréable, avec beaucoup d’infrastructures publiques et des possibilités de shopping et de détente, sera plus attrayant pour les locataires potentiels. La sélection des locataires accroît enfin la garantie de succès. Envisagez de souscrire une assurance bailleur qui couvre les loyers impayés.”

4. Faut-il s’aventurer dans l’immobilier professionnel?

“Cela dépend naturellement de plusieurs facteurs. Vu l’augmentation du nombre de magasins vacants, l’immobilier commercial est peut-être un peu trop risqué pour un premier investissement. En revanche, des unités pour PME avec ou sans entrepôt peuvent représenter une alternative séduisante. On note toujours une forte demande de plus petits locaux d’entreprise. Les bureaux constituent une catégorie à part: ils sont fréquemment inclus dans de vastes projets immobiliers auxquels les investisseurs particuliers ont plus difficilement accès.”

5. Un investissement immobilier est-il intéressant à long terme?

“Les comptes d’épargne classiques ne rapportent plus rien. Certaines banques appliquent même des taux négatifs sur les patrimoines particuliers un peu plus importants. Par comparaison, l’immobilier offre souvent un rendement plus élevé. Simultanément, on pourrait presque affirmer qu’un investissement immobilier s’amortit de lui-même. Les locataires contribuent à rembourser le prêt ou apportent un certain rendement. En outre, un investissement immobilier résiste à l’inflation. Car la valeur de l’immobilier augmente avec le temps. Le passé a démontré que l’immobilier s’appréciait en moyenne plus rapidement que l’inflation. De ce point de vue, les investissements immobiliers sont relativement sûrs.”

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.