Sous la responsabilité de 
Degroof Petercam

Investissements responsables:
tout le monde gagnant

"L'investissement durable ne coûte rien et rapporte plus"

 © Photo News

 © Photo News

En appliquant un filtre de qualité durable à un univers d’investissement, les investisseurs peuvent attendre un surcroît de rendement.

Publicité

Publicité

Publicité

"Bien qu’il soit toujours dominé par les investisseurs institutionnels pour des raisons historiques, le marché de l’investissement socialement responsable (ISR) suscite un enthousiasme grandissant chez les particuliers", affirme Delphine Wykes, Senior Portfolio Manager chez Degroof Petercam. "L’investissement durable est devenu une discipline financière ouverte à tous, avec pour but d’accroître la stabilité et la rentabilité des investissements à long terme."

La philosophie des investisseurs particuliers a évolué au fil du temps, constate-t-elle. "Auparavant, l’ISR était synonyme de 'coûts' à leurs yeux. En réduisant la diversification du portefeuille, ils pensaient abandonner une partie de son rendement. Dans la pratique, c’est le contraire. Nombre d’études prouvent que la prise en compte de critères non financiers a un effet positif à moyen et long termes. Au lieu de s’interroger sur le coût de l’intégration des critères ESG (environnementaux, sociétaux et de gouvernance, NDLR), les investisseurs veulent connaître le surcroît de rendement qu’ils leur procurent. Car en raison de ce filtre supplémentaire, ils peuvent attendre des entreprises de qualité supérieure à la moyenne."

Principes

Degroof Petercam Asset Management possède plus de 10 ans d’expérience dans la gestion de fonds durables. À partir du 1er juillet, ses clients private banking auront la possibilité d’investir dans des fonds assortis d’un mandat ISR. "La stratégie d’investissement concrète dépendra certes des profils de risque, mais elle sera fondée les principes de l’investissement socialement responsable", détaille Delphine Wykes. "Dans la pratique, cette analyse de la durabilité combinera une approche 'best-in-class' avec l’exclusion de certains secteurs et entreprises."

Seront notamment exclues les entreprises qui ne respectent pas les dispositions du Pacte mondial des Nations unies. Les principes qui y sont édictés portent notamment sur les droits de l’homme et du travail, la préservation de l’environnement et la lutte contre la corruption. En outre, la banque n’investira pas dans des entreprises et secteurs controversés, tels les fabricants d’armes chimiques et de mines antipersonnel, le secteur du tabac, les jeux de hasard, la pornographie et les producteurs d’organismes génétiquement modifiés.

L’approche "best-in-class" signifie que le fonds ne prendra en portefeuille que les entreprises qui affichent les meilleures pratiques de leur secteur. Pour les identifier, Degroof Petercam fera appel à des bureaux de recherche indépendants comme Sustainalytics et MSCI ESG Research. "Ils passent au crible quelque 4.000 entreprises du monde entier, dont ils évaluent l’impact environnemental et social et la qualité de la gouvernance", chiffre Delphine Wykes. "Ces trois domaines couvrent plusieurs critères: consommation d’énergie, émissions de gaz à effet de serre, accidents du travail, etc. Chacun de ces critères est ensuite apprécié à la lumière des objectifs de l’entreprise, de la mesure dans laquelle elle s’investit pour les atteindre, de la manière dont elle y parvient et de la qualité de son reporting. Le tout débouche sur un score général qui autorise des comparaisons."

A l’analyse non financière succède une deuxième évaluation préalable à la décision d’investissement: c’est l’analyse financière. De cette manière, le gestionnaire de patrimoine choisit les entreprises les mieux placées et les mieux préparées pour affronter les risques liés à l’ESG.

Si cette double sélection réduit quelque peu l’univers d’investissement, la diversification n’en souffre pas, puisque les investissements varient en termes de catégories d’actifs, de régions et de formes de gestion (active ou via des fonds indiciels).

Publicité

Publicité