Publicité
Publicité
Publicité

Sofie Merckx est l'invitée du Brief ce lundi. À six semaines des élections, la question de l'emploi a été au cœur des discussions avec la représentante du PTB.

Sofie Merckx est la cheffe de groupe du PTB à la Chambre. C'est la troisième invitée politique dans le Brief du lundi, après François De Smet et Rajae Maouane, les présidents de DéFI et d'Ecolo. L'occasion de découvrir une autre personnalité que l'omniprésent Raoul Hedebouw, donc.

Publicité

Après les discours du 1ᵉʳ mai, très politiques à six semaines des élections, la question de l'emploi a été au cœur des discussions avec la représentante du PTB. Selon elle, les salaires ne sont pas un frein à la compétitivité des entreprises belges, au contraire de l'énergie dont il faut revoir le principe de libéralisation des prix. 

Sofie Merckx plaide pour une révision de la loi de 1996, qui fixe la norme salariale. "Laissons aux syndicats le soin de négocier là où il y a de la marge."

Sans réclamer un "Belxit", le PTB veut revenir sur le Pacte de stabilité budgétaire européen. "Étant donné l'état de la dette en Belgique, qui ne va pas bien, nous avons peur que les simples travailleurs doivent payer le carcan budgétaire qui nous sera imposé par l'Europe."

Par contre, le PTB a inscrit la sortie de l'Otan dans son programme. "Parce que la course aux armements n'a pas de sens. Il faut arrêter l'aide militaire à l'Ukraine et négocier", dit en substance Sofie Merckx. 

Le Brief, le podcast matinal de L'Echo 

Ce que vous devez savoir avant de démarrer la journée, on vous le sert au creux de l'oreille, chaque matin, en 7 infos, dès 7h.

Le Brief, un podcast éclairant, avec l'essentiel de l’info business, entreprendre, investir et politique. Signé L'Echo.

Abonnez-vous sur votre plateforme d'écoute favorite

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.