Publicité
podcast

Tracker #24 | Celui qui s'est brûlé les doigts avec les "meme stocks"

Le 24e Tracker de notre série de podcasts dédiés aux investisseurs particuliers s'appelle Amir. Il nous a raconté pourquoi il s'est jeté dans le piège des "meme stocks".

Amir a cru trouver la formule magique pour la richesse éternelle. Ce jeune Bruxellois a toutefois vite déchanté quand il a vu fondre à grande vitesse ses euros investis dans une "meme stock" en pleine affaire Gamestop.

GameStop, vous vous souvenez? Ce magasin désuet de jeux vidéos. Il avait fait les gros titres de la presse financière en janvier 2021. Des milliers de petits investisseurs s’étaient alors ligués contre les “shorteurs” de Wall Street qui avaient fait un pari à la baisse sur GameStop. Soutenue par une armée de boursicoteurs se réunissant sur les réseaux sociaux, l’action GameStop avait grimpé de 2.000% en 20 jours, sans qu’aucuns fondamentaux financiers ne justifient une telle hausse. Elle a ensuite connu des chutes vertigineuses. Plusieurs autres actions américaines ont vécu pareille poussée de fièvre à ce moment, on les a ainsi appelées les “meme stocks”.

Comme des milliers d’autres suiveurs des marchés, notre invité de la semaine a été tenté par ces actions explosives. Mais ça ne s’est pas du tout bien passé.

Bruno Raveschot, responsable du service Investir de L'Echo, nous aidera à comprendre ce qui se passait alors dans la tête de ceux qu’on a appelés les Reddit-traders, en référence au forum Reddit dans lequel ils se réunissaient… Il nous expliquera aussi les facteurs qui ont favorisé l’arrivée de cette vague de nouveaux investisseurs.

Chaque semaine, Tracker donne la parole à un investisseur

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés