Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Le site internet mypension.be a déjà été consulté plus de 24 millions de fois

“mypension.be aide les citoyens et l’administration des pensions.” - Giselda Curvers, Productmanager pour mypension.be ©Dann

mypension.be, le site du gouvernement fédéral, a été visité 24.399.107 fois au cours des cinq dernières années. En 2020, 1.920.894 citoyens ont consulté le portail des pensions. “Depuis qu’il est possible de connaître l’estimation du montant de sa pension, notre outil a connu un immense pic de popularité.”

Ces dernières années, le site mypension.be s’est transformé en un portail en ligne convivial qui offre un large aperçu de tout ce qui concerne les pensions. Grâce à la collaboration entre Sigedis, l’INASTI et le Service fédéral des Pensions (SFP), les salariés, indépendants et fonctionnaires peuvent connaître entre autres la date à laquelle ils peuvent prendre leur pension légale et s’ils sont éligibles à la prépension, mais aussi réaliser des simulations pour connaître le montant estimé de leur pension. En outre, mypension.be donne un aperçu global de la pension complémentaire. Le SFP et ses partenaires ont pour ambition de fournir aux citoyens un guichet unique pour tout ce qui touche à leur pension légale et à leur pension complémentaire.

Plus rapide, plus sûr et plus facile

“À l’origine, notre outil était principalement conçu pour les PC et ordinateurs portables”, évoque Giselda Curvers qui, en tant que Productmanager au sein du SFP, est responsable du développement de mypension.be. “Depuis lors, nous avons évolué et adapté notre site pour qu’il puisse être utilisé via les appareils mobiles. La connexion a par ailleurs été facilitée, notamment grâce à itsme, l’ID digitale avec laquelle les citoyens peuvent s’identifier et mener à bien des transactions rapidement, aisément et en toute sécurité.”

Questions fréquemment posées sur mypension.be

1. Les simulations tiennent-elles compte de la valeur de l’euro ou de l’inflation?

“Non. Les montants mentionnés ne sont pas adaptés en fonction de l’augmentation du coût de la vie ou de l’évolution de l’index. C’est un choix délibéré. Des études internationales démontrent en effet qu’il vaut mieux communiquer dans des termes connus aujourd’hui par les citoyens. Dans le cas contraire, les simulations deviennent trop hypothétiques et déroutantes.”

2. Qu’en est-il des nouvelles mesures qui pourraient être prises par le gouvernement actuel? Sont-elles susceptibles d’influencer mypension.be?

“Notre outil évalue systématiquement le montant de la pension légale sur la base de la législation en cours. En cas de changement, les chiffres mentionnés sur mypension.be seront adaptés aussi rapidement que possible.”

3. Un citoyen souhaite travailler à 80%. mypension.be intègre-t-il l’impact de ce changement sur le montant de sa pension?

“C’est en préparation. Cet été, nous lancerons un module de simulation permettant de connaître l’impact d’un changement de régime de travail ou de salaire sur le montant de la pension. Il sera également possible d’introduire différents choix de carrière. Pour l’instant, ce n’est possible que pour les travailleurs salariés. À l’avenir, nous continuerons d’élargir les possibilités de mypension.be.”

Depuis 2016, ce sont 3.360.576 personnes qui se sont rendues sur mypension.be. Sur une population de 11 millions d’habitants (dont 2,5 millions d’enfants), cela peut être considéré comme un succès, estime Giselda Curvers. “La fonction la plus employée est celle de l’estimation du montant de la pension. Nous constatons un changement remarquable de l’âge moyen de nos visiteurs: 44% d’entre eux ont entre 25 et 55 ans. L’intérêt des jeunes générations pour leur pension ne cesse de progresser. mypension.be est loin d’être un outil réservé aux citoyens proches de l’âge de la retraite!”

Dossiers de pension incomplets

Une partie des dossiers de pension sont incomplets. Les données les plus souvent manquantes sont celles de personnes qui ont travaillé à l’étranger et des hommes qui ont accompli leur service militaire. “Pour les fonctionnaires qui n’étaient plus nommés  au 1er janvier 2011, il manque souvent des données historiques”, ajoute Giselda Curvers. Via l’outil mypension.be, les citoyens peuvent aisément signaler ou transmettre les informations manquantes.

“Dans ce cas, nous contactons la Défense, le service des pensions du pays concerné ou l’employeur. Ensuite, l’estimation est réalisée à partir des données les plus complètes. Nous appelons chaque citoyen à nous informer en cas de données manquantes dans leur dossier. Cela facilite le traitement de la demande de pension le moment venu. mypension.be aide ainsi à la fois le citoyen et l’administration des pensions.”

Davantage de possibilités de simulations

mypension.be évolue en permanence (voir la ligne du temps). “Au cours des années à venir, les utilisateurs devraient disposer d’encore plus de possibilités de simulations”, illustre Giselda Curvers. “Quel est l’impact d’une interruption de carrière, d’un congé parental, du passage du statut de salarié à celui d’indépendant et d’autres choix de vie sur la date du départ à la retraite et sur le montant de la pension? mypension.be deviendra ainsi un outil complet qui aidera les citoyens à mieux orienter leurs choix de carrière.”

mypension.be: évolution en permanence

2010: Création de MyPension. À l’époque, l’outil ne fournit qu’un aperçu du dossier des pensions des salariés et des paiements des pensions des salariés et des indépendants.

2015: MyPension devient mypension.be. Outil commun aux trois régimes de pension légaux. Ajout du volet “ma pension complémentaire”.

20 janvier 2016: Il devient possible de calculer le montant de sa pension.

6 décembre 2016: L’aperçu de la pension complémentaire est disponible.

20 novembre 2017: Calcul du montant de la pension. Refonte du site qui devient interactif.

Juillet 2018: Simulation de la fin de carrière professionnelle. 

Décembre 2018: Simulation de la régularisation de la période d’études.

Mai 2019: Simulation de la pension libre complémentaire des salariés.

Mars 2020: Simulation d’une autre date de départ à la retraite. Refonte du module de simulation qui devient future-proof.

Été 2021: Augmenter ou réduire son temps de travail? Changer d’emploi salarié? Il sera bientôt possible de réaliser des simulations pour ces aspects sur mypension.be.

 

Lire également

Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.