Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"La vie saine est devenue une thématique d'ISR"

« Chez BNP Paribas Fortis, l'offre 'Vie saine' a été pensée en architecture ouverte. » Valérie de Gheldere, spécialiste de l'ISR chez BNP Paribas Fortis ©doc

Le tabac, la "malbouffe" et la sédentarité causent des ravages partout dans le monde, à la fois sur les individus et sur les sociétés. On peut désormais, à travers des investissements socialement responsables (ISR), promouvoir une vie saine, assure Valérie de Gheldere chez BNP Paribas Fortis.

"Quand on parle d'investissement socialement responsable, on pense d'abord à la préservation de l'environnement via les économies d'énergie, le renouvelable, la préservation de la ressource en eau, la gestion des déchets, etc.", lance Valérie de Gheldere, spécialiste de l'ISR chez BNP Paribas Fortis. "Pourtant, cette notion recouvre davantage de secteurs, notamment celui de la 'vie saine', ou Healthy Living, qui connaît un développement exponentiel. Nous en sommes convaincus: une mauvaise hygiène de vie entraîne des conséquences délétères, tant à l'échelle individuelle que pour la société. Dès lors, financer des entreprises opérant dans le sport, dans la prévention en matière de santé, dans l'alimentation bio et locale contribue au bien-être de tous… et préserve, in fine, la planète."

Triplement des dépenses de santé en un demi-siècle
L’effet positif d'une nourriture saine, d'une activité physique suffisante et d'une bonne hygiène de vie sur la santé n'est plus à démontrer. Dans une population mondiale vieillissante, ces facteurs semblent les mieux à même de limiter les coûts des soins de santé – qui sont passés, aux États-Unis, de 6% du PIB en 1970 à 17% en 2016, selon L'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) . 

"En 2015, les plus de 60 ans représentaient un milliard de personnes dans le monde", reprend l'experte. "En 2045, ils seront 1,9 milliard, selon les prévisions des Nations Unies. Pour leur bien-être et pour que le financement des pensions et du modèle social puisse être assuré, il faudrait contrôler les dépenses en soins de santé. Pour cela, rien de mieux qu'une approche préventive."

« Le Healthy Living est devenu un marché collossal, allant des salles de fitness aux médecines douces »
Valérie de Gheldere
spécialiste de l'ISR chez BNP Paribas Fortis

Chez BNP Paribas Fortis, l'offre 'Vie saine' a été pensée en architecture ouverte. Elle résulte de la combinaison de véhicules "best-in-class" – les meilleurs de leur catégorie, que ce soit pour les critères financiers ou les critères ESG (environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance) – pour les deux tiers du portefeuille, et de fonds thématiques pour le solde.

"Notre équipe interne dédiée passe tous les fonds au crible en vérifiant l'ensemble des critères ISR", ajoute Valérie de Gheldere. "Auparavant considéré comme une niche, le Healthy Living est devenu un marché colossal, allant des salles de fitness aux médecines douces en passant par le thermalisme, avec les retombées touristiques liées. Pour les millennials, ce souci de bonne hygiène de vie et d'équilibre entre vie privée et vie professionnelle relève de l'évidence. On peut donc parier que le secteur Healthy Living continuera de se développer fortement."

Lire également

Logo
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité
Publicité