Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Les trackers garantissent une diversification de vos placements

©Shutterstock

Les investissements en trackers combinent la cotation boursière des actions à la diversification des fonds de placement. Leurs résultats s’écartent à peine de ceux de l’indice que suit le tracker.

Dans le cadre d’un investissement indiciel, le gestionnaire de fonds achète des actions selon leur poids précis dans l’indice, détaille Geert Van Herck, Chief Strategist chez Keytrade Bank. "Nous avons par exemple un tracker sur l’Euro Stoxx 50, l’indice des 50 principales actions des pays de la zone euro. Ce tracker suit chaque jour les performances de l’indice. Si ce dernier progresse de 1% aujourd’hui, la valeur de notre tracker évoluera de la même manière. Nous avons également des algorithmes informatiques fondés sur la recherche scientifique et qui reproduisent les fluctuations de certaines matières premières, du cours de l’or, etc. Les trackers de KEYPRIVATE suivent à la trace l’évolution des indices auxquels ils sont associés."

Human touch

Les données seules ne suffisent pas pour faire fructifier des investissements via des trackers, prévient Hans Heytens, Head of Research au sein du gestionnaire de portefeuille Weghsteen, qui prend en charge de l’analyse stratégique et économique. "Il arrive même à des sources aussi renommées que Bloomberg et Reuters de publier des données erronées. Or, les ordinateurs ne les détectent pas ! L’intervention humaine demeure nécessaire pour contrôler toutes les informations."

"Nous suivons le marché mais nous évitons délibérément les extrêmes. Nous maintenons ainsi les risques sous contrôle."
Gert De Mesure
Expert en ivestissement indépendant

C’est pourquoi, Keytrade Bank collabore étroitement avec un comité d’investissement composé d’experts financiers au sein de KEYPRIVATE. "Le modèle académique de KEYPRIVATE est intégré dans un robot logiciel qui détermine une série de mouvements financiers à partir des résultats attendus, de la volatilité et des fluctuations des cours, par exemple", indique Gert De Mesure, membre indépendant du comité. "Nous apportons les rectifications nécessaires au modèle à partir de notre expérience et de notre vision du marché. Nous pouvons ainsi donner plus de poids aux actions européennes, tenir compte du dollar, des bénéfices des entreprises, etc. Nous accompagnons le modèle vers les décisions finales. L’ordinateur ne jouit jamais d’une autonomie complète."

Équilibre et diversité

Chaque tracker évolue de manière synchrone avec un indice constitué d’une combinaison d’actifs, parfois plusieurs centaines voire milliers d’entre eux. Cette diversification rend l’investissement relativement sûr. L’achat d’un seul tracker ajoute une catégorie d’actifs complète à un portefeuille. "C’est le mix équilibré de catégories d’actifs présentes dans un portefeuille qui explique 90% de ses performances, et non le stock-picking ou l’achat d’actions individuelles", résume Geert Van Herck.

"Liquidités, or, marchés émergents et autres obligations constituent un contrepoids pour une série de mouvements du marché", poursuit Gert De Mesure. "Bien entendu, personne ne peut s’armer contre un krach boursier, mais au sein du comité d’investissement de KEYPRIVATE, nous tentons de diversifier les investissements de la manière la plus sûre possible. Nous suivons le marché mais nous évitons délibérément les extrêmes. Nous maintenons ainsi les risques sous contrôle."

Marchés difficilement accessibles

Avec des trackers, l’investisseur acquiert un portefeuille diversifié à un coût très réduit. KEYPRIVATE facture les taxes boursières usuelles lorsqu’elle achète et vend des trackers pour le compte du client, complète Geert Van Herck, "mais elles sont très faibles. En janvier dernier, les taxes boursières ont été abaissées de 0,27 à 0,12% pour 10 des 12 trackers dans lesquels nous investissons. Pour les deux autres, les taxes boursières ont légèrement augmenté, passant de 0,27 à 0,35%. Le client paie donc des frais particulièrement réduits pour le rendement potentiel."

Autre avantage, les trackers permettent d’investir dans des marchés et des entreprises hors de portée des investisseurs individuels, poursuit le Chief Strategist. "Grâce aux trackers, vous avez par exemple accès à des milliers d’entreprises chinoises. Ou aux marchés émergents, sur lesquels il est difficile d’investir via des actions classiques."

En savoir plus de KEYPRIVATE?

Inscrivez-vous ici pour une session d'info.