Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Une barrière mentale permet d'épargner plus efficacement

©Shutterstock

Il n’est pas nécessairement compliqué d’accroître votre pouvoir d’épargne. Une expérience de Rabobank.be démontre qu’une simple prise de conscience permet d’épargner mieux, sans guère consentir d’efforts supplémentaires.

"Comment épargner mieux?": c’est une question que vous vous êtes sans doute déjà posée. Car épargner ne se limite pas à mettre un peu d’argent de côté et à attendre que des intérêts vous soient versés. Cela signifie aussi de réfléchir à la fréquence à laquelle vous versez de l’argent sur votre compte d’épargne et aux raisons pour lesquelles vous le faites. En effet, moins vous êtes tenté de solliciter vos économies, plus vous accroîtrez votre pouvoir d'épargne. Un comportement sain repose sur deux principes fondamentaux: l’acquisition d’un montant donné et la conservation de cet argent.

Vous pouvez accroître votre pouvoir d’épargne en détenant un compte d’épargne auprès d’une autre banque que celle via laquelle vous effectuez vos opérations quotidiennes.

Les recherches menées par le psychologue social Sam Maglio révèlent que nos décisions financières sont influencées par la distance physique qui nous sépare de notre épargne. Plus cet argent est éloigné de nous, moins nous serons tentés de le dépenser. Or, dans l’époque numérique contemporaine, notre épargne n’est jamais très loin: vous pouvez effectuer un virement de votre compte d’épargne vers votre compte à vue en quelques clics, où que vous vous trouviez et à n’importe quelle heure. C’est très pratique… mais cela réduit la distance qui vous sépare de vos économies. Et cela a un impact majeur sur votre épargne.

Expérience

Il est pourtant possible d’accroître celle-ci très facilement. Pour le démontrer, Rabobank.be a développé une expérience basée sur un jeu de quilles. Chaque participant commençait avec 50 euros en cash: il pouvait répartir ce montant entre une épargne et un montant à jouer. Une partie coûtait 10 euros, et chaque participant au test devait jouer au moins une fois. Celui qui renversait toutes les quilles recevait de l’argent supplémentaire. Et les participants pouvaient garder l’argent dont ils disposaient encore au terme de l’expérience.

Test: comment pouvez-vous augmenter votre pouvoir d'épargne?

Les participants avaient été répartis en deux groupes. Dans le premier, l’épargne et le montant à jouer se trouvaient côte à côte, sur la table. Dans le second, seul le montant à jouer restait visible: l’épargne était conservée à l’abri des regards des participants. Le test a confirmé des études scientifiques antérieures: les participants du premier groupe ont davantage cédé à la tentation du jeu. Ils ont été sept sur dix à retirer de l’argent de leur épargne pour continuer à jouer. Dans le deuxième groupe, seule une personne sur dix a sollicité son épargne (à l’abri des regards).

Conclusion

Cette expérience portait sur seulement 50 euros dans un jeu très tentant de 10 minutes. Toutefois, on peut tirer de nombreuses conclusions de ce test. Par exemple: lorsque vous ne gérez pas votre compte d’épargne directement à côté de votre compte à vue, vous avez plus tendance à épargner. Il est donc possible de renforcer votre épargne sans guère consentir d’efforts. Tout simplement en ouvrant un compte d’épargne auprès d’une autre banque que celle via laquelle vous effectuez vos opérations quotidiennes.

"Maintenir la distance peut aider à gérer les tentations"

"Cette expérience de Rabobank.be prévoit d’installer, au sein d’un groupe, une certaine distance entre l’épargnant et son épargne, et aucune distance dans l’autre groupe", détaille le Dr Gijs van Houwelingen, philosophe et économiste d’entreprise à l’Université de Leiden. "Cette intervention simple a un effet clair: la distance réduit considérablement les comportements impulsifs. Ce résultat est conforme aux études que mes collègues et moi-même avons menées et qui démontrent que l’installation d’une barrière permet de mieux résister aux tentations, telles qu’une gestion irréfléchie de l’épargne."

"Il existe une explication scientifique à ce phénomène. La distance favorise un mode de réflexion abstrait et principalement axé sur le long terme. Or, les tentations interviennent toujours dans l’ici et le maintenant. En conservant ses économies à une certaine distance, nous avons tendance à garder un œil sur nos objectifs à long terme au moment de décider s’il faut dépenser ou épargner."

 

Quelle est la force de votre pouvoir d’épargne? Testez la ici!

Lire également
Logo
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité