Logo
Echo Connect offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

La Ville de Namur, pôle d'attraction

©Marco Mertens

En province namuroise, 56,32% des répondants à la Randstad Employer Brand Research 2018 ont émis le souhait de travailler pour la Ville de Namur, ce qui en fait l'administration locale la plus attractive de Belgique francophone. Les principaux critères justifiant ce choix? La sécurité de l’emploi, l’équilibre travail/vie privée et la bonne réputation de la Ville en tant qu’employeur.

"Ces résultats ne me surprennent pas vraiment", sourit Baudouin Sohier, échevin des Sports, de la Santé et des Ressources humaines de la Ville de Namur. "Les nombreux reportages consacrés récemment à Namur montrent que la capitale de la Wallonie est en plein essor, en pleine rénovation, en pleine innovation. Une véritable mutation s’y produit grâce aux fonds européens FEDER, qui ont conduit à la création de projets d’envergure tels que la construction du téléphérique reliant le centre-ville à la Citadelle et le développement d’espaces urbains intelligents. En termes de smart city, Namur a été classée en 2015, par la Fédération Agoria, première ville wallonne et deuxième ville belge après Hasselt."

Recrutement et sélection

"Je suis particulièrement fier des résultats obtenus lors de la Randstad employer brand research, ceci dit. Ils démontrent que Namur représente un pôle économique en plein développement, qui incite de nombreux citoyens à postuler auprès de la Ville. Afin d’attirer les meilleurs candidats, nous avons acquis, voici environ deux ans, un logiciel de gestion des candidatures."

Je suis particulièrement fier des résultats obtenus lors de la Randstad employer brand research, ceci dit. Ils démontrent que Namur représente un pôle économique en plein développement, qui incite de nombreux citoyens à postuler auprès de la Ville
Baudouin Sohier
échevin des Sports, de la Santé et des Ressources humaines de la Ville de Namur

Les personnes intéressées peuvent postuler en ligne et y mettre leur dossier à jour. "Ce système fonctionne très bien et nous permet de travailler majoritairement à l’aide de candidatures spontanées. Nous publions des offres d’emploi pour certaines professions spécialisées, mais pour les ouvriers par exemple, nous disposons d’une base de données assez importante. Pour ce qui concerne la sélection, nous avons mis en place une procédure transparente de désignation des candidats au moyen d’examens et d’entrevues avec un jury. La politique ne s’en mêle pas. Le personnel est engagé en fonction des tests élaborés par les ressources humaines et du classement établi par les jurys."

Évolution de carrière

"Hors enseignement et services de police, notre effectif compte 1.567 agents au service de 111.000 citoyens, soit un agent pour 82 habitants, une proportion équivalente à celle d’autres communes. De nombreuses catégories socioprofessionnelles sont représentées au sein de notre personnel, du balayeur au directeur général. Cette diversité est intéressante parce qu’elle donne la possibilité d’entrer dans notre administration par une porte et d’aboutir ensuite dans un autre secteur. Nous offrons des perspectives de progression au sein de la commune afin d’attirer les meilleurs candidats et de les fidéliser. Notre turnover est inférieur à 1% de l’effectif global. Par ailleurs, malgré le contexte peu favorable de ces dernières années, nous avons maintenu le volume de l’emploi alors que certaines communes se voyaient contraintes de licencier une partie de leur personnel."

Renforcement des compétences

"Nos agents sont motivés pour satisfaire l’intérêt et les attentes du public. Ils disposent d’un savoir-faire et d’une expérience non négligeable, que nous exploitons au mieux pour concrétiser tous nos projets." En vue de développer les compétences du personnel, des formations lui sont délivrées, en interne comme en externe. "Dans le domaine informatique notamment, puisque nous employons une batterie de logiciels spécifiques, mais aussi pour accroître sa polyvalence. D’autre part, dans le but d’améliorer le cadre de travail des agents, nous avons créé une cellule BEST (Bien-être et sens du travail). Son objectif: identifier les améliorations à apporter aux processus de travail en impliquant les travailleurs, ce qui leur donne confiance et réduit, dans une certaine mesure, le taux d’absentéisme."

Si l’on entre dans l’administration en tant que contractuel, il est toujours possible de devenir statutaire. "Au cours de cette législature, nous avons nommé plus de 270 agents. Quant à l’encadrement, nous prêtons attention aux sollicitations du personnel. Face à des problèmes familiaux notamment, nous pouvons prendre des dispositions particulières, en proposant des plans de réduction du temps de travail et en privilégiant la mobilité interne."

Qualité de vie

"Depuis plusieurs années, l’administration communale de Namur travaille sans relâche à de nombreux projets novateurs. Des efforts budgétaires ont été consentis pour que Namur, capitale de la Wallonie depuis 1986, devienne une ville attrayante. La Ville mise sur la culture, le tourisme, le patrimoine pour doper son essor économique. Et si Namur jouit d’une bonne réputation, c’est précisément parce qu’il y fait bon vivre et qu’elle bénéficie d’un patrimoine exceptionnel."

Logo
Echo Connect offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.