Logo
Partner Content offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

Sustainalytics: un filtre externe de diversité qui procure une plus grande sécurité aux investisseurs

©Shutterstock

Un filtre externe de durabilité est un élément fondamental dans l'analyse de la politique de diversité et de la fiabilité. An De Troyer (AG Insurance), Guy Janssens (BNP Paribas Fortis) et Tom Groothaert (Goldman Sachs International) discutent de Sustainalytics, une agence de notation non financière d’envergure mondiale.

Pour les investisseurs, la tâche n’est pas aisée: quelles sont les entreprises qui se distinguent par leur politique de diversité? Et surtout, ces informations sont-elles fiables? Voici pourquoi les assureurs et les organismes financiers qui proposent de tels fonds d’investissement s’engagent avec des agences spécialisées qui analysent des milliers d’entreprises dans le monde au regard de leurs performances en termes de durabilité. "L’une de ces agences est Sustainalytics", avance An De Troyer, Product Manager chez AG Insurance.

"Cette agence de notation non financière suit en permanence les performances de 7.500 à 8.000 entreprises du monde entier et les évalue en fonction des critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance)."

©Studio Dann

Les investisseurs peuvent, avec l’aide de Sustainalytics, investir dans des entreprises qui obtiennent des scores supérieurs à la moyenne en matière de diversité.
An De Troyer
Product Manager AG Insurance

L’une des particularités de leur approche réside dans le fait que leurs analyses dépassent les simples chiffres, estime An De Troyer. "Ils analysent dans le détail les actions et programmes mis en œuvre par les entreprises elles-mêmes pour favoriser la diversité du personnel et lutter contre la discrimination. Ensuite, les entreprises sont évaluées selon une série de paramètres financiers, tels que la volatilité et le dividende."

"Il en résulte, pour ce nouveau produit d’investissement, un indice de 30 entreprises réévaluées tous les trois mois", poursuit An De Troyer. "Les investisseurs peuvent donc investir dans des entreprises qui obtiennent effectivement des scores supérieurs à la moyenne en matière de diversité, sur la base d’analyses indépendantes et particulièrement approfondies."

Label

"Pour ce qui nous concerne, Sustainalytics figure dans le Top 3 mondial", complète Guy Janssens, Head of Sustainable and Responsible Investments chez BNP Paribas Fortis.

"Même des concurrents comme ING et KBC s’appuient sur les informations qu’ils leur fournissent. Cela n’est pas étranger à la large couverture de Sustainalytics: combien d’entreprises reprennent-ils dans leur analyse? En tant qu’acteur d’envergure mondiale, nous attachons une grande importance à la couverture géographique. En outre, Sustainalytics est un acteur européen, et les informations qu’ils fournissent sont considérées par les investisseurs comme une sorte de label indépendant."

Tom Groothaert, An De Troyer et Guy Janssens. ©Studio Dann

"Même pour les banques et les compagnies d’assurances qui proposent de tels fonds de placement, le filtre externe constitue un élément fondamental de leur analyse", confirme Tom Groothaert, Managing Director Securities chez Goldman Sachs International. "Il se superpose à l’analyse que réalisent traditionnellement les gestionnaires de portefeuille lors de l’évaluation des entreprises dans lesquelles ils souhaitent investir."