Logo
Echo Connect offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.

"Un caddie intelligent vous pousse à acheter des produits plus sains"

©Marco Mertens

Niels Hendriks enseigne l’interaction design à la LUCA School of Arts, sur le campus C-mine à Genk. “Certains trouvent étrange ce que nous faisons, mais il y a 20 ans, on a aussi décidé d’installer des dos-d’âne sur les routes afin d’inciter les conducteurs à ralentir.”

Un interaction designer crée des produits et services en tenant compte de leur interaction avec l’utilisateur. Pour que ces objets soient utiles, utilisables et aient un sens, ce ou cette spécialiste travaille selon un schéma prédéterminé.

“L’interaction designer commence par étudier les utilisateurs et le contexte dans lequel ils évoluent. Il cherche ensuite à comprendre comment la technologie existante peut apporter une solution. Enfin, il s’occupe de l’esthétique du produit. Comment intégrer ces différents paramètres dans un produit ou un service attrayant?”

Ceux qui souhaitent créer ne peuvent se couper du reste du monde.
Niels Hendriks
professeur en interaction design

Le sens et l’utilité du produit jouent un rôle important. “La navigation est-elle aisée? Le contenu est-il présenté de manière séduisante? La technologie contribue-t-elle aux objectifs de l’organisation?”

Le Nutri-Score utilisé par Delhaize depuis cet été en est un bel exemple. Cinq couleurs et lettres (de A à E) apposées sur les emballages informent les consommateurs sur les qualités nutritionnelles du produit, l’objectif de Delhaize étant d’encourager les clients à manger plus sainement.

Caddie intelligent

“La prochaine étape pourrait être le caddie intelligent. Nous avons conçu un prototype voici quelques années. Plus vous achetez de produits ‘mauvais’ pour la santé, plus il devient difficile de pousser le caddie. Cela peut sembler étrange, mais il y a 20 ans, on a aussi décidé d’installer des dos-d’âne sur les routes afin d’inciter les conducteurs à ralentir.”

“C’est précisément la mission d’un interaction designer: réfléchir et créer en misant intelligemment sur la technologie, avec une vision d’avenir.”

Mentalité de chercheur

Celles et ceux qui souhaitent devenir interaction designers doivent avoir envie de créer. “Pour transformer une idée en design et lui donner une forme, il faut avoir une mentalité de chercheur. Il est impossible d’être créatif si l’on se coupe du reste du monde! Il faut oser s’ouvrir aux autres, leur parler et faire preuve d’empathie. Vous travaillez à un projet dans le domaine des soins de santé? Dans ce cas, vous devez savoir ce qui préoccupe le personnel soignant et les patients. Sans oublier de vous montrer critique et de remettre en question l’utilité de vos créations.”

“Parallèlement, il faut vous tenir au courant des dernières technologies – autrement dit, explorer le Web à la recherche de démos de réalité virtuelle, afin de connaître les inventions des start-up existantes. Vous pourrez séparer le bon grain de l’ivraie avec d’autres créateurs lors d’ateliers et de festivals de design.”

“C’est un métier d’avenir”, conclut Niels Hendriks. “Votre mission consiste à améliorer et à créer des technologies. Pour y arriver, vous devez porter un regard critique sur les choses et vous poser des questions sur le pourquoi et le comment. Tout cela se passe à l’intersection entre le multimédia, le design et l’art.”

Logo
Echo Connect offre aux entreprises, organisations et organismes publics l'accès au réseau de L'Echo. Le partenaire impliqué est responsable du contenu.