sabato

La babka, une brioche traditionnelle juive devenue tendance

La babka, créée par les grandes-mères juives pour ne pas jeter les restes de pâte à challah, est le nouveau gâteau tendance du moment. ©Shutterstock

La babka était, jusqu'il y a peu, uniquement disponible dans les boulangeries juives. Elle est désormais tendance. En attendant de la retrouver dans les bars à café branchés, vous pourriez même profiter du confinement pour la préparer vous-même.

Elle ressemble trop à un gâteau pour être servie au petit déjeuner, mais a également trop les allures d'un pain pour être proposée au dessert. Du coup, la babka est consommée tout au long de la journée en guise de délicieuse gourmandise qui vaut largement ses calories. Elle a même détrôné les "cinnamon buns" dont le succès avait été fulgurant.

Comme beaucoup de plats à succès, la babka était initialement une façon d’accommoder les restes. Au début des années 1800, les grands-mères juives ("babka" signifie grand-mère) utilisaient les chutes de pâte à challah (pain de shabbat) en confectionnant des roulés à la confiture ou à la cannelle qu’elles faisaient cuire à côté de leur pain tressé superbement décoré.

En effet, la pâte à challah est très sucrée et très ferme, ne se brise pas et ne s’écrase pas lorsqu’on la tresse. L’inconvénient de cette pâte, qui ne contient pas de produits laitiers, est qu’elle est parfois sèche au sortir du four.

Il est possible de remédier à ce problème en ajoutant beaucoup de beurre et de chocolat, mais aujourd’hui, les boulangers amateurs préfèrent tout simplement utiliser une alternative similaire, comme la pâte à brioche.

Grâce à Jerry Seinfeld

Comment la babka est-elle passée de la cuisine juive traditionnelle aux cafés branchés? Comme l'explique le journaliste et historien américain Gil Marks dans son livre "The Encyclopedia of Jewish Cooking", la babka est devenue célèbre grâce à une scène de la sitcom "Seinfeld".

Babka in de sitcom 'Seinfeld'

Dans cette scène filmée en 1994, deux des personnages principaux, Jerry et Elaine, s’emparent de la dernière babka de la boulangerie juive d’à côté. Pas de dîner de fête sans babka, c’est pourquoi la vendeuse leur recommande une babka à la cannelle, qui deviendra pour Seinfeld "the lesser babka". Le monde occidental découvrait ainsi la "babka" au milieu des années 90.

Le chef israélien Yotam Ottolenghi l’a également reprise, il y a une dizaine d'années, dans son livre de recettes "Jerusalem", devenu un best-seller. 

Où en trouver?

Les premières enseignes spécialisées dans la babka, comme Margot Bakery et Babka Zana, ont ouvert leurs portes à Londres et Paris. Même les Galeries Lafayette proposent cinq babkas différentes: pistache, cannelle, praliné, framboise et chocolat (la version la plus populaire).

En Belgique, les ventes de babka sont pour l’instant limitées aux magasins spécialisés, comme Oriental Delices à Saint-Gilles ou Kleinblatt à Anvers.

En attendant de pouvoir vous rendre à ces adresses, vous pouvez toujours épater vos invités (autorisés) en leur présentant une babka maison scandaleusement sucrée!

Lire également

Publicité
Publicité